Erreur de la base de données WordPress : [Table 'u200484742_qKH8b.wp_actionscheduler_actions' doesn't exist]
SELECT a.hook FROM wp_actionscheduler_actions a JOIN wp_actionscheduler_groups g ON g.group_id = a.group_id WHERE g.slug = 'wpforms' AND a.status IN ('in-progress', 'pending')

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'u200484742_qKH8b.wp_actionscheduler_actions' doesn't exist]
SELECT a.action_id FROM wp_actionscheduler_actions a WHERE 1=1 AND a.hook='action_scheduler/migration_hook' AND a.status IN ('in-progress') ORDER BY a.scheduled_date_gmt ASC LIMIT 0, 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'u200484742_qKH8b.wp_actionscheduler_actions' doesn't exist]
SELECT a.action_id FROM wp_actionscheduler_actions a WHERE 1=1 AND a.hook='action_scheduler/migration_hook' AND a.status IN ('pending') ORDER BY a.scheduled_date_gmt ASC LIMIT 0, 1

À Bayonne, il existe un super-marché coopératif et participatif à but non lucratif – Paysbasque.net

À Bayonne, il existe un super-marché coopératif et participatif à but non lucratif

Otsokop est un super-marché unique en son genre à Bayonne. Ses coopérateurs nous font découvrir ce lieu inhabituel.

Des produits du quotidien,  de qualité,  locaux au prix le plus juste.

Situé à 500 m de la gare de Bayonne, l’extérieur d’Otsokop est plutôt discret. Le regard peut facilement glisser sur sa façade sans le repérer. Lorsque l’on rentre, cela ressemble un peu à un magasin bio : une ambiance chaleureuse, des produits dont le nombre (conséquent) n’oppresse pas, un présentoir de fruits et légumes bien rempli, quelques meubles en bois qui accueillent un rayon vrac. C’est quand on regarde les produits d’un peu plus près que l’on commence à comprendre que ce magasin est différent. Du vrac donc, des produits bio, nombreux, des produits locaux signalés par une étiquette bleue, mais aussi des produits plus “classiques”, accessibles à toutes les bourses, le tout au prix le plus juste. Des fruits et légumes bio et de saison, du riz de Camargue en vrac, du chocolat dessert à prix doux, des yaourts bio de la ferme Idiartia, des steaks hachés de la coopérative Axuria, les produits laitiers de la coopérative CLPB des Aldudes, des éponges… La gamme de produits proposés, très éclectique, peut déconcerter, et se révèle très pratique : plus besoin de faire de multiples étapes pour remplir son frigo et ses placards.

Mais, au-delà des produits, c’est dans son fonctionnement qu’Otsokop révèle toute son originalité.

Un magasin qui met la coopération et l’humain au centre

Tenir la caisse, réceptionner les produits et les mettre en rayon, toutes ces tâches sont assurées par les client.es du magasin qui participent ainsi bénévolement, en équipe, au fonctionnement du magasin à hauteur de 3 h consécutives chaque mois. Ce système pratique favorise les échanges et rencontres… au point que certain·e·s en redemandent et s’investissent au-delà.  Ce magasin est le leur :  chaque client·e est aussi membre sociétaire de la coopérative Otsokop. Il décide, avec les autres coopérateurs, des grandes orientations du magasin lors des Assemblées Générales et exprime tout le temps, par son acte d’achat, son souhait de voir un produit maintenu ou non dans le magasin…en respectant les besoins et attentes des autres coopérateurs. Le fonctionnement est transparent : la même marge est appliquée à l’ensemble des produits. Les indispensables bénéfices liés à l’activité sont réinvestis dans le fonctionnement du magasin. Le super marché sert l’intérêt commun, pas à réaliser des profits,  c’est un super marché à but non lucratif.

Soutenir l’économie locale pour construire notre alimentation de demain

Otsokop travaille autant que possible avec des producteurs et entreprises locales, toute l’année. On peut y faire ses courses en euskos (la monnaie locale de Pays Basque) sans limite et soutenir ainsi, au quotidien et par un geste simple,  le développement d’une économie locale et durable.

Une jeune pousse qui grandit

Nourris par une longue tradition locale, et inspirés par la coopérative Park Slope Food de New York, quelques dizaines de citoyens et citoyennes du BAB se réunissent, unis par leur volonté de reprendre en main leur alimentation, ont décidé de créer leur propre magasin.

La première vente de produits a lieu dans un garage, et le projet se développe très vite, jusqu’à la supérette actuelle de 250 m² et ses 330 familles coopératrices.

 

Pour les rejoindre  ? Rien de plus simple : Rendez-vous sur leur site internet www.otsokop.org.

 

Articles similaires