Situé à la frontière entre l’Alava et la Navarre, le parc naturel d’Urbasa s’étend sur près de 28 hectares. Il est principalement composé de hêtres et de prairies. Le patrimoine historique et archéologique de cet endroit promet à ses visiteurs des lieux spectaculaires. Plusieurs points de vue permettent de découvrir le parc naturel dans toute sa grandeur et sa richesse. Aujourd’hui, je vous parle d’un endroit enchanteur qui s’y trouve : la source de l’Urederra.

La source de l’Urederra

Le murmure de l’eau cristalline et les rayons du soleil qui se faufilent à travers les branches, c’est dans ce décor idyllique que se trouve la source de l’Urederra. Liées à l’infiltration de l’eau dans la roche, cette source est la sortie naturelle de la nappe emmagasinée par le massif karstique d’Urbasa.

Ce qui fait de cet endroit un lieu vraiment exceptionnel, c’est notamment la couleur turquoise de l’eau. On doit cela à la grande quantité de carbonate de calcium et de minéraux  présente dans le lit de la rivière. Les reflets des rayons du soleil qui viennent s’ajouter à cette eau dépourvues de boue, lui offrent une teinte bleutée spectaculaire.

parc_naturel_urbasa

S’y promener

Pour profiter pleinement de cet endroit magique, je vous conseille de choisir l’itinéraire des sources, une balade de 4,5km. Garez-vous à la ville de Baquedano au pied de la montagne d’Urbasa, puis suivez les panneaux qui indiquent l’itinéraire de cette randonnée. Cette dernière débute par un chemin tantôt sous les bois, tantôt à ciel ouvert. Après quelques dizaines de mètres, vous finirez par rencontrer un cours d’eau que vous suivrez jusqu’à l’arrivée, le Nacedero del Urederra qui veut dire « Source d’eau belle ». Le tracé de la balade est à retrouver ici.

Outre la couleur atypique de l’eau, il est important de noter l’importante richesse de la flore et de la faune de cet espace naturel. C’est dans un cadre à la limite de l’imaginaire que s’épanouissent chênes, hêtres, noisetiers ou encore busards et milans.

parc_naturel_urbasa

Un dernier conseil

Avant de vous y rendre, tenez compte de la saison. En effet, l’eau bleu turquoise de l’été laisse place pour l’hiver à une eau vert émeraude. La montagne ainsi que la forêt brunissent également à l’arrivée de l’automne. Alors même si l’itinéraire reste le même, la balade change au rythme des saisons. L’eau, les arbres, le ciel : le spectacle de la nature aux milles couleurs est à apprécier dans cet endroit au coeur de la montagne.