Arotzenia-urrugne-pays-basque

AROTZENIA à URRUGNE -bien plus qu’un restaurant

Une expérimentation vers un nouveau modèle …

La sonnette d’alarme est tirée depuis bien longtemps sur la situation alimentaire au Pays Basque. Devant cette nécessité de changement profond, Bianca Muller et Antoine Chépy expérimentent un modèle associatif. Ce modèle n’a pas seulement pour but de faire vivre l’établissement sous un format différent, mais bien de militer pour l’agriculture paysanne et tout le réseau qui gravite autour.

Arrotenia – Urrugne – Entrée

J’ai poussé la porte de cette auberge d’Urrugne il y a quelques jours, pas tout à fait par hasard, mais sans en savoir grand chose. L’endroit sent bon l’authenticité, et l’accueil y est tout de suite très chaleureux. La spontanéité de Bianca plonge dans une atmosphère de confort et de bienveillance. C’est en apparence un restaurant comme les autres avec des tables, des chaises et une petite ardoise où quelques plats sont notés à la craie. A la différence que l’on vous explique que c’est une association, qui défend la souveraineté alimentaire locale, et milite pour l’alimentation paysanne. Et surtout que l’on est les bienvenus pour s’installer et se restaurer.

Arotzenia – Urrugne – salle

Ici, se restaurer reprend son sens initial : se faire du bien, prendre soin de soi. Cela passe par la qualité des aliments avant tout, et puis aussi, il faut bien le dire, par le talent d’Antoine. Très loin de renier son parcours, il retire énormément des ses expériences dans les 1, 2 et 3 étoiles où il a officié. Mais aujourd’hui, Antoine est revenu à l’essentiel et il est plus heureux que jamais !

Très loin des cuisines de palace, il y fait avec peu de moyens, une cuisine dingue ! 

Soupe de légumes – Arotzenia

La soupe de légumes est sûrement la meilleure que j’ai mangé… Quant au navarin d’agneau, proposé ce jour là, élevé par le frère d’Antoine, berger sans terre à Iraty, que vous dire à part que je me souviendrais de ce plat bien longtemps… Saucé jusqu’à la dernière goutte ! Une cuisine de coeur, militante certes, mais incroyablement savoureuse.

Navarin d’agneau – Arotzenia

Tout cela m’a donné envie d’en savoir plus, je suis donc retournée les rencontrer. Assis autour d’une table, nous avons beaucoup échangé. Bianca et Antoine m’ont livré à coeur ouvert leurs intentions, leur vision, leur envie d’avancer avec la communauté.

Nous avons beaucoup parlé de l’élevage, des fermes. Il faut dire qu’Antoine sait de quoi il parle, il est retourné sur les bancs de l’école, pour une formation agricole en apprentissage il y a quelques années.

Il avait besoin de comprendre… et c’est avec une vision à 360 degrés qu’il aborde les choses. La vie paysanne est le coeur du sujet, et loin de donner le sentiment de faire les choses mieux que les autres, Bianca et Antoine militent pour éveiller les consciences et accompagner un changement de façon de penser. Car c’est bien de là que tout part, d’une volonté d’entamer une démarche de changement.

Antoine Chépy & Bianca Muller – Arotzenia – Urrugne

Antoine est un puit de connaissance sur le monde agricole du Pays Basque et j’aurai pu l’écouter toute la journée tant c’est captivant. Ils communiquent très peu, parce que ce n’est pas dans leur mode de vie, mais aussi parce qu’ils ne veulent pas être connu pour un nom, une marque. Ce qu’ils veulent véhiculer, c’est une vision, un autre point de départ que les modèles que l’on connait et que l’on répète sans se poser trop de questions. Ils sont convaincus qu’ensemble, en mutualisant les connaissances et les idées, on peut faire avancer les choses, et mettre en place des modèles, vertueux pour tous, pour aujourd’hui et pour demain.

L’ardoise d’Artozenia – Urrugne

Leur volonté est d’ouvrir ce lieu, pour en faire un endroit d’utilité publique, une place d’où l’on pourra construire un meilleur avenir pour notre terre, notre alimentation.

À Arotzenia, on se régale….Et puis aller à Arotzenia, comprendre Arotzenia, le vivre de l’intérieur, y adhérer, insuffle une énergie constructive et fait prendre conscience qu’ensemble, nous avons les moyens de faire avancer les choses.

AROTZENIA

47 Rue Jean Fourcade, 64122 Urrugne

Téléphone : 07 57 77 17 94

Ouvert tous les midis ( sauf samedi ) + Le jeudi et vendredi soir