Même si le Pays basque semble être un territoire où la nature est reine et où le vert prend le dessus, cela ne veut malheureusement pas dire qu’il n’est pas impacté par la pollution. 

Je ne veux pas publier d’images choc pour développer le dégoût ou la culpabilité des uns ou des autres, accuser certains comportements ou donner des leçons. Cet article je l’ai simplement rédigé pour donner des pistes à ceux et celles qui sont intéressés à faire bouger les choses. 

Les solutions de demain s’inventent aujourd’hui et face aux problématiques environnementales actuelles, de nombreux acteurs se mobilisent pour la cause. Vous trouverez ainsi quelques mouvements et associations qui prônent ces valeurs et qui pourraient vous aider à changer certaines de  vos habitudes.


1/ Choisir une mobilité adaptée à son trajet

Sur notre territoire, 50 % des déplacements en voiture font moins de 3 km (source : Communauté d’agglomération Pays Basque). Dès que vous le pouvez, privilégiez les trajets en mobilité douce, c’est-à-dire à vélo, en transport en commun ou à pied. 

Le réseau de bus dans la région se développe un peu plus chaque année, il est donc peut-être temps de s’y intéresser, pour cela vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur le site de Txik Txak (https://www.txiktxak.fr/).
Pour varier vos modes de déplacements sur vos trajets domicile-travail, loisirs, scolaires, vous pouvez calculer vos itinéraires sur le réseau Txik Txak : 
https://www.communaute-paysbasque.fr/vivre-ici/deplacements/calculateur-ditineraire

Vous désirez vous remettre au vélo ? 

L’Atelier vélo participatif de Bayonne Txirrind’Ola peut vous aider, en vous proposant des modules de vélo-école réservés aux adultes. Au programme : apprendre à maîtriser votre vélo, circuler en  ville en toute sécurité, entretenir votre vélo …
https://txirrindola.org/

2/ Faire attention à ce que l’on mange

On a beaucoup de chance, la région et particulièrement le Pays basque regorge de petits producteurs, et de très bon produits …
Acheter en circuits courts, mettre en avant les acteurs locaux et soutenir l’économie locale n’a jamais été aussi simple. C’est également une bonne occasion de découvrir de très bons produits !

Voici une liste non-exhaustive de groupements de producteurs : 

– L’Association des producteurs fermiers Idoki
https://www.producteurs-fermiers-pays-basque.fr/

– Coopérative Belaun
Coopérative créée il y a 10 ans par une poignée d’éleveurs de la Vallée des Aldudes.
https://www.belaun-aldude.com/

– Lekukoa, le relais paysan
Ce site  propose un système de livraison hebdomadaire de type drive, dans onze communes du Pays basque
https://www.lekukoa.com/ou-acheter

– XIXTROAK, de la vente en ligne de produits fermiers
Avec une livraison en point relais ou à domicile
http://www.xixtroak.com

Sans oublier Bizi Ona (“Slow Food” au Pays basque)
L’association Slow Food du Pays Basque pour un mode de consommation Bon, Propre et Juste en soutenant la production locale, raisonné et responsable propose une liste de producteurs sur leur site Internet
https://slowfood-biziona.fr/

Quitte à acheter local, vous pouvez payer vos commerçants en Eusko, la monnaie locale du Pays basque  !  

Ecolo ?  Oui tout à fait ! Car le commerçant  peut soit ré-utiliser ces Eusko auprès d’une autre entreprise du réseau Eusko, qui a forcément son siège social au Pays Basque, soit les reconvertir en euros, mais avec une retenue de 5%.

Résultats : plus de 56% des professionnels Eusko ont pris au moins un nouveau fournisseur local … donc moins de transports longue distance et moins d’émissions de gaz à effet de serre.
https://www.euskalmoneta.org/

3 / Réduire notre consommation de produits polluants

Nous sommes tous émetteurs de polluants. Dans nos logements, nos jardins, … 

Parfois les stations d’épuration réussissent à les supprimer, parfois non et cela se retrouve directement dans notre océan.

En ce qui concerne les produits ménagers, il est possible de trouver des produits labellisés ECOCERT (Un label des plus strict en matière de produit d’entretien).
Beaucoup de ceux que nous achetons peuvent également être remplacés par des produits faits maison. Meilleurs pour la santé et l’environnement, à base d’ingrédients simples, naturels, et peu onéreux.

Nous les utilisons chaque jour pour notre hygiène, les produits cosmétiques contiennent également des substances indésirable. Les microbilles, paillettes, silicones, huiles minérales et j’en passe… ils ont un effet désastreux sur l’environnement. Je ne vous parle pas des tonnes de crème solaire qui se diffusent dans notre océan pendant la haute saison …
Les cosmétiques écologiques labellisés peuvent être privilégié. Les labels sont un gage de qualité environnementale. Les fabricants n’usent pas d’ingrédients et de procédés nocifs pour votre santé et l’environnement. 

4/ Gérer nos déchets

En ce qui concerne vos déchets ménagers, la meilleure chose à faire est de les réduire au maximum ainsi que de les trier. Si vous ne savez pas comment faire ou par où commencer, consultez le site du syndicat mixte Bil Ta Garbi (https://www.biltagarbi.com/) afin de connaître la marche à suivre. 

Mettre ses déchets organiques dans un composteur, on peut réduire de 40 kg sa production d’ordures ménagères et utiliser  son propre compost afin d’enrichir la terre des plantes en pot ou du jardin et éviter les engrais chimiques.

A noter également  que le Le Syndicat propose un bon de réduction de 50€ par foyer pour une prestation de broyage, une location de broyeur ou de tondeuse mulching.  Cette offre a pour objectif de faire des déchets végétaux de véritables ressources utilisables directement dans son jardin (broyage, paillage, compostage …) !

5/ Prendre part à des actions locales

Les marches bénévoles de ramassage des déchets

De plus en plus d’actions de ramassage des déchets sont organisées dans la région, prenez-y part dès que vous le pouvez. Cela ne fera pas disparaître la pollution des océans du jour au lendemain, mais aujourd’hui chaque action, aussi petite soit-elle, compte.

– Le  groupe Facebook “Nettoyage des plages Pays basque” compte plus de 700 membres. Il vous suffit d’indiquer un lieu de rendez vous, une date et une heure pour inviter la communauté à venir vous aider à nettoyer la zone de votre choix. 

– Les Initiatives Océanes organisées par SURFRIDER FOUNDATION EUROPE
https://www.initiativesoceanes.org/

– Généralement en mars, la Communauté Pays Basque organise une journée de ramassage de déchets le long de la Nive :  » Nive zéro déchet « 

Signaler les pollutions

Décharges sauvages, déversements d’engrais, eaux usées, ou simplement les déchets jetés par l’homme, le Pays Basque n’est malheureusement pas épargné par les mauvais comportements.

– Le collectif citoyen Uramap propose une carte interactive permettant de visualiser les différentes zones polluées de la région. Vous pouvez signaler une pollution depuis le site.
http://uramap.net/

– L’application mobile I Clean My Sea vous invite à prendre en photo les déchets flottants dans l’océan avec son application mobile. Un bateau, spécialement conçu va se rendre sur place afin de les collecter et les trier, avant de les acheminer vers un centre qui les transformera en produits durables.
https://icleanmysea.com/


Rejoindre les
acteurs éco-responsables

– Conseil de développement du Pays Basque
Le Conseil de Développement du Pays Basque a créé le site internet Tranz’Eko permettant de mettre en lumière les projets élaborés par ces différents acteurs. C’est le rendez-vous de toutes celles et tous ceux qui agissent en Pays Basque dans une transition écologique et dans des activités qui répondent à de nouveaux besoins. Ils soutiennent des projets pour bien des domaines, allant de l’alimentation, aux transports, en passant par la protection des ressources naturelles. Leur but est de booster ces projets et de mettre leurs initiateurs en relation avec tous les contacts dont ils ont besoin pour que leur réalisation ait lieu.
https://www.tranz-eko.eu/

– Water Family
Association dédiée à la défense de la préservation de l’eau, la Water Family possède plusieurs antennes aux quatre coins de la France, dont son siège situé à Biarritz. Leur but est de faire comprendre l’importance de l’eau dans nos vies, identifier les pollutions et les consommations excessives et éduquer sur les gestes écologiques à adopter. Pour se faire, ils réalisent des actions de sensibilisation auprès des jeunes, accompagnent les entreprises vers davantage d’éco-responsabilité et organisent des événements et des séminaires d’entreprises.
https://waterfamily.org/

– Resak
Resak est une organisation pour la préservation de l’environnement, qui se concentre notamment sur le recyclage des déchets plastiques. Le but : broyer les déchets plastiques en paillettes pour produire de nouveaux objets, des contenants, des jouets, des matières premières… Cette association citoyenne a donc pour but de créer un atelier Precious Plastic sur la côte basque afin de recycler le plastique.
https://www.facebook.com/resak.org/

– Tree6clope
Cette association éco-responsable a pour but de collecter puis recycler les mégots des particuliers, des CHR, des collectivités et entreprises tout en sensibilisant sur le sujet. Ils agissent de différentes manières, en plaçant des cendriers interactifs à quelques endroits du territoire par exemple. Il s’associe également avec des entreprises de la région afin de récolter davantage de mégots

Pour info les mégots sont considérés comme les premiers responsables de la pollution des océans. Pour vous donner quelques chiffres, 137 millions de mégots sont jetés par terre chaque jour dans le monde, 40% finissent dans les océans.
https://www.facebook.com/re6clope/

 

– Le groupe Bizi
Par le biais de différents groupes thématiques, ils mettent en place des actions visant à encourager les comportements éco-responsables chez la population basque. Présente depuis 10 ans dans le paysage local, Bizi compte aujourd’hui de nombreux d’adhérents qui soutiennent leurs actions et montrent leur intérêt pour les problématiques environnementales actuelles.
https://bizimugi.eu/