A la rencontre entre l’Océan et les Pyrénées, le domaine d’Abbadia se caractérise par des falaises abruptes, de criques et des deux célèbres rochers « les Jumeaux ». Ce site couvre 8 % de la superficie d’Hendaye et offre 65 hectares d’une nature préservée qui sera transmise aux générations futures.
La beauté du site en fait un lieu propice à la promenade. Personnellement, j’adore m’y balader quand l’océan est agité et quand le ciel annonce une perturbation. Ces lieux sont riches en biodiversité : prairies, landes, bosquets, falaises… Des brebis manech paissent l’herbe.  Plus de trente espèces d’oiseaux nicheurs ont été recensées. On y trouve également des variétés rares comme l’orchidées sur le domaine dont l’accès est libre.

Un site naturel protégé

D’abruptes falaises ceinturent le nord du domaine. Depuis le sentier qui surplombe l’océan, on peut à loisir observer cette portion de côte rocheuse avec de petites criques où viennent s’échouer les vagues. Ces formes complexes et spectaculaires racontent une histoire qui se joue de notre échelle humaine, et se compte en dizaine de millions d’années … ici, on peut lire la formation des Pyrénées.

Sur un espace restreint, le domaine d’Abbadia accueille une grande diversité de formations végétales. La nature des sols, une pluviométrie importante (comprise entre 1.500 et 2.000 mm /an), des vents forts et l’occupation humaine ont combiné leurs influences. Falaises, landes océaniques, boisements humides et prairies confèrent au domaine sa très grande valeur écologique.

Pour vous garer, il y a  deux parking aux extérieurs du domaine  (Parkings P1, P2). Vous pouvez également venir en bus  (Arrêt Abbadia – Lignes 31 et 39)

Pour s’y promener et découvrir les lieux, il faut soit s’y perdre ou se rendre à la maison de la corniche Asporotsttipi ou plus simplement consulter la  carte du domaine à l’entrée du site. 

Mais surtout il ne faut jamais sortir des sentier battus … Et pour cause, grâce à ses larges espaces découverts, ses landes maritimes épineuses et ses boisements touffus, le domaine d’Abbadia offre une gamme variée de milieux accueillants. Sur l’axe migratoire principal, il attire des espèces très différentes d’oiseaux, pour des séjours plus ou moins longs. 

Mieux qu’un banal terrain de jeux, nous sommes ici dans un laboratoire d’écologie appliquée : observations, comptage, baguage et études des oiseaux s’y pratiquent régulièrement.

 

La maison de la corniche Asporotsttipi

A l’entrée du domaine, vous trouverez ce point d’information, il vous aidera à apprécier toutes les richesses et particularités des lieux.  Tout au long de l’année, vous y trouverez un espace muséographique, des expositions, conférences et projections.
C’est aussi le point de départ des sorties nature guidées.

Pour découvrir le programme des animations proposées, rendez-vous sur leur site internet
https://cpie-littoral-basque.eu/
Tél. : +33 (0)5 59 74 16 18
Email : cpie.littoral.basque@hendaye.com

Le château observatoire Abbadia

Plantons le décor: une sublime bâtisse (crée de 1864 et 1884), entre plaines et forêts, le long du sentier du littoral, s’offre à nous sur un promontoire surplombant l’océan.   Lieu hautement stratégique, offrant pour un scientifique passionné une vue à 360°, soit un poste d’observation incroyable et de plus en terre basque.

Propriété actuelle de l’Académie des Sciences, le château observatoire d’Abbadia est un monument historique classé et bien plus ! C’est un des emblèmes de la culture basque ..

Sans la personnalité de son commanditaire, Antoine d’Abbadie, savant et érudit fantasque né à Dublin en 1810, cette bâtisse s’inspirant des modèles de châteaux fort du Moyen-Âge, dans un style néo-gothique n’aurait jamais pu vu le jour.

Pour comprendre le pourquoi de cette merveille, site culturel majeur de notre région, il suffit de découvrir le personnage basque par son père, Irlandais par sa mère … lors d’une visite guidée.

La réservation en ligne est obligatoire. Vous trouverez les informations nécessaire pour les visites sur leur site Internet : https://www.chateau-abbadia.fr/

Lorsque vous franchirez les marches d’Abbadia, ne vous fiez pas à l’austérité extérieure des hautes murailles claires. Soyez prêt à tout: ici c’est l’invitation au voyage, dans la tête d’un homme érudit, passionné de sciences exactes, explorateur, géographe, astronome, philologue, qui sous les conseils avisés d’un architecte-d’intérieur Eugène Bühler, nous plonge en Orient, riche d’histoire, de culture et de raffinement.
Je laisse votre imagination vagabonder avant de le découvrir.

Tél. : +33 (0)5.59.20.04.51
Email : chateau-abbadia@hendaye.com

La Maison Larretxea

Ce centre de ressources a pour objectif d’inventorier et de synthétiser des données concernant l’ensemble du domaine littoral transfrontalier et de les rendre accessibles au plus grand nombre. Vous y trouverez un centre de documentation ouvert à toute personne mais uniquement sur rendez-vous.

https://larretxea.cpie-littoral-basque.eu/
Tél. : +33 (0)
559203720

Un Verger Conservatoire

Le Domaine d’Abbadia abrite depuis 1989 des variétés fruitières rustiques et locales. L’histoire de la pomme a souvent croisé celle des rivages.

Avec une collection d’une centaine de variétés de pommiers, une cinquantaine de variétés de cerisiers mais aussi pruniers, néfliers, le verger permet au public de retrouver ces variétés anciennes au travers d’expositions, de stages de taille ou de greffage…

Les pommes récoltées à Abbadia permettent aussi l’élaboration du Sagarno (cidre basque traditionnel) et de jus de pommes commercialisés sur place sous l’étiquette « Bizkiak ».

La résidence d’artistes Nekatoenea

Depuis 1998, la ferme Nekatoenea reçoit des artistes en résidence et leur offre un cadre de travail unique pour poursuivre leurs recherches et apporter un regard nouveau sur le site.
Pour en savoir davantage sur cet espace de création : https://nekatoenea.cpie-littoral-basque.eu/