Où, quand et comment cueillir des cèpes dans le Pays basque

Vous pensiez trouver une liste des coins à cèpes ?

Désolé, les coins à champignons, ça ne se révèle pas … Mais je vais vous donner quelques pistes.  Suivez-le guide !

Dès le mois de Juin, mais surtout de septembre à octobre (et même novembre), le pays Basque est particulièrement favorable à la pousse de ces champignons.
cepes_pays_basque

La forêt d’Iraty

Avec ses futaies de hêtres qui représentent 90% des peuplements est particulièrement propice la croissance de ce champignon et pourrait bien faire votre bonheur. N’oubliez pas que les cèpes aiment bien les endroits abrités de la lumière et pourvus en mousse, les pins, les chênes et les hêtres. Mais ne me demandez pas de garantie, la pousse des cèpes est très capricieuse.

La forêt d’Iraty, c’est 17 300 hectares répartis sur trois territoires, la Soule et la Basse Navarre du côté français et la Navarre, du côté espagnol. Vallées de Salazar et Zaraitzu, Soule et Xiberua … vous aurez de quoi faire.

D’autres lieux pour le ramassage

  • La Forêt de Saint-Pée-sur-Nivelle
  • Forêt d’Haïra en haute vallée des Aldudes

Quelques conseils concernant la collecte, avant de partir tête baissée.

Equipez-vous avant de partir, n’y allez pas en short et en tong. Vous mettrez de solides chaussures de marche ou des bottes, un pantalon, des vêtements résistants aux ronces et imperméables si nécessaire. Renseignez-vous bien également sur la forme, la couleur, l’odeur des champignons que vous recherchez.

Munissez-vous d’une carte des lieux que vous envisagez de prospecter, car sinon vous pourriez vite tourner en rond. Perso, j’utilise un téléphone portable et google map mais de temps en temps je n’ai pas de réception 🙁

La cueillette du cèpe

Prélevez le champignon lorsqu’il est ferme, en bon état et avant sa complète maturité pour que l’espèce continue à se perpétuer via les souches les plus anciennes.

Utilisez un couteau lors de la coupe -il en existe des spéciaux – et grattez les parties les plus sales.

Ne collectez pas plus de champignons que vous n’en avez besoin pour éviter le gaspillage.

Veillez également à ne jamais mélanger les champignons de différentes espèces lorsque vous les rangez dans vos paniers.

Enfin, cela vaut même pour les plus expérimentés, si vous avez le moindre doute sur la qualité d’un champignon, évitez de le cueillir. Une erreur de détection pourrait nuire gravement à votre santé voire être fatale si par la suite vous consommiez un champignon suspect.

Un état d’esprit …

Par contre, maintenant que vous en savez un peu plus sur l’art de collecter le cèpe, à vous de jouer car pas question de vous indiquer précisément un coin, les meilleurs doivent rester secrets.

Ramasser des champignons c’est toute une technique qui s’enrichit au fil des ans, un savoir-faire qui se transmet de génération en génération. Si vous êtes du genre impatient alors passez votre chemin, collecter des cèpes, ça se mérite !

Et le jour où vous aurez trouvé votre cache, comme nous, vous n’aurez qu’un envie la préserver, en la protégeant des agressions extérieures et en faisant en sorte qu’elle ne soit pas souillée.

Car collecter des champignons, c’est aussi un acte écologique que seul les amoureux de la nature sauront pratiquer avec soin.

Bonne cueillette 😉

Ps : vous êtes bredouille, mais vous voulez manger une bonne omelette aux cèpes. Rendez vous au chalet pedro !

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !