Bayonne accueille du 9 octobre au 15 novembre 2020 le festival Points de vue #4 . Cet évènement est porté par Spacejunk Bayonne. Un centre d’art associatif, fondé en 2007, membre d’un réseau artistique principalement dédié aux artistes majeurs des mouvements Street art, Pop Surrealism et Lowbrow.l’art . Accessible à tous et à la libre interprétation, l’art est mis à l’honneur dans la ville.

Contexte sanitaire oblige, le festival Points de vue #4 a cette année été repensé sur un format étendu à 5 semaines. Une quinzaine d’artistes, émergents et confirmés, venus de Suisse, du Royaume-Uni, de Belgique, d’Espagne, de différentes régions de France et du Pays basque, sont invités à déployer leurs univers graphiques et visuels sur les murs de la ville et du DIDAM. Les résidences artistiques sont étalées dans le temps et les nouvelles fresques dévoilées au fur et à mesure, tout au long de l’évènement.

Cette 4ème édition axe le regard sur le numérique, toujours plus présent dans nos vies, et zoome sur ses usages créatifs. Ils permettent de revisiter les gestes et les pratiques du street-art contemporain ; et de vous proposer de nouvelles expériences urbaines, immersives et interactives.

Cette quatrième édition promet bien des surprises.

Vous trouverez plus d’informations et le programme complet sur https://www.pointsdevue.eus
Je vous recommande également de suivre les réseaux sociaux de l’événement :
La page Facebook : https://www.facebook.com/pdvstreetart/
La page Instagram : https://www.instagram.com/pdvstreetart/

Voici une liste non-exhaustive de ce qu’il ne faut pas louper durant ce festival :

1 Vous rendre au DIDAM pour l’exposition « Graphic waves »
Une exploration dans les pratiques du dessin, du graffiti et du muralisme à l’ère du numérique et des innovations qu’il offre aux artistes aujourd’hui. Associés à l’ordinateur, l’électronique ou la robotique, les univers graphiques accèdent à un souffle nouveau.

Dessin augmenté, graffiti interactif, affiche tactile, machine à dessiner… l’exposition vous invite à contempler et expérimenter des œuvres vivantes, participatives ou évolutives au cours des cinq semaines. Les œuvres investissent l’espace du DIDAM comme des décors immersifs que nous vous invitons à venir explorer.
Du mardi au dimanche, de 14h à 19h (y compris jours fériés)
DIDAM – 6, quai de Lesseps à Bayonne
05 59 46 63 43
Entrée libre et gratuite

2 Déambuler dans la ville à la découverte des fresques
– En 4 éditions, le festivals a laissé quelques jolies traces dans toute la ville. Vous trouverez ci dessous les cartes avec les points d’intérêts pour cette année et les années précédentes :

Fresques 2017/2019
https://bit.ly/3iXhysW

Fresques 2020
https://bit.ly/34S3lbX

–  Une balade sonore est proposée pour découvrir le quartier St-Esprit sous un jour nouveau. Muni de votre téléphone, de l’appli « Listeners », d’un casque et peut être d’un parapluie déambulez dans les places, les ruelles et les bords de l’Adour.

– Le festival initie cette année un M.U.R., une fresque éphémère au croisement de la rue des lisses et de la rue du trinquet. L’oeuvre reste visible par tous les publics pendant trois mois, avant d’être recouverte par la composition de l’artiste suivant. Acryliques, encres, aérosols, collages, les formes de créations sont libres et multiples.
En implantant ce M.U.R. dans ce quartier populaire et dynamique (le petit Bayonne), l’association Spacejunk fait voler en éclats les barrières symboliques qui séparent le public de l’art.

3 Les ateliers
Pour stimuler son imaginaire, manipuler les mots, les images et les objets, découvrir des pratiques et des techniques en compagnie d’artistes ou de la médiatrice de Spacejunk.
– un atelier sérigraphie avec Claude Billès au DIDAM
– un atelier d’écriture avec Laurent Platero au DIDAM
– Un atelier « Custom » au SPACEJUNK
Attention, places limités, sur réservation : https://www.pointsdevue.eus/ateliers/
3 Les visites 
Des visites commentées à pieds ou en tuk tuk encadrées par les médiateurs culturels du festival seront proposées, afin de permettre aux visiteurs de découvrir les fresques et leurs histoires.
Attention c’est sur réservation  :