Ville emblématique de la région, Bayonne a traversé différentes époques et sa variété architecturale est aujourd’hui le témoignage de plusieurs siècles de construction. D’abord construit en tant que camp romain elle a évolué au fil des années pour devenir la ville que l’on connaît aujourd’hui. On y trouve différents style architecturale, du roman au gothique en passant par le néo-classique ou l’art déco. Pourtant, il est courant de flâner dans les rues de Bayonne sans réaliser l’abondance de patrimoine architectural que l’on croise sur la route. Les Galeries Lafayette de Bayonne m’ont demandé de vous proposer un itinéraire réalisable à pieds qui vous permettra de vous rendre compte de la richesse architecturale de la ville.

1/ Les remparts

Véritable ville forteresse à la place stratégique au sein du territoire, Bayonne a connu plusieurs étapes dans sa fortification. Les premières fortifications de la ville datent de l’époque romaine, lorsque la ville n’était encore qu’un camp romain du nom de Lapurdum. Au fil des siècles les remparts ont été améliorés et fortifiés, d’abord par François 1er au XVe siècle, puis par Vauban et sa politique de grand travaux de fortifications à partir de 1680. Aujourd’hui les fossés entre les anciens bastions sont des lieux de promenade où il est très agréable de flâner tout en observant ces fameux murs témoins du passé.

2/ Le jardin botanique de Bayonne (et le jardin Bonnat)

Situé au milieu des remparts, ce jardin d’inspiration japonaise vous permet de passer un moment de détente au milieu de la nature tout en étant au milieu de la ville. Ouvert du 1er avril au 3 octobre, les plantes que vous trouverez y sont organisées par couleur et par senteur et non pas par famille comme c’est souvent le cas dans d’autres jardins botaniques. Non loin du centre-ville, vous pouvez aussi trouver un autre espace de verdure en vous rendant au jardin Léon Bonnat qui tient son nom du célèbre peintre bayonnais.

3/ Château-Vieux

Cet édifice est une forteresse d’abord construite en bordure du camp romain Lapurdum. Ce n’est qu’à la fin du XIe siècle que les Vicomtes du Labourd décident d’édifier un château plus fortifié qui s’appuie sur trois tours romaines renforcées. Le bâtiment ne sera appelé “Château-Vieux” qu’après la construction d’un autre château, le Château-Neuf, du côté du Petit Bayonne. Toujours sous les ordres de Vauban, le château a été désigné comme point d’appui stratégique de la ville et son donjon sera alors détruit pour laisser place à une avant-cour fortifiée. Dans les années qui suivent, l’édifice sera relativement épargné par les modifications apportées par Vauban et restera alors tel quel jusqu’à être classé monument historique en 1931.

4/ Les Galeries Lafayette

Magnifique témoignage du style Art-déco présent à Bayonne, le bâtiment qui abrite aujourd’hui les Galeries Lafayette a demandé l’investissement de beaucoup d’artisans pour être érigé. D’abord conçu pour la chaîne de magasins “aux Dames de France” sous la direction des deux frères architectes, Benjamin et Louis Gomez, le bâtiment est notamment reconnaissable grâce à sa splendide verrière sur sa façade. Pour en savoir plus sur ces deux frères architectes qui ont laissé leur trace dans la région, rendez vous un peu plus bas dans l’article. Cet édifice remarquable comprend trois étages où vous pourrez déambuler pour observer les détails de son architecture tout en cherchant la nouvelle pièce maîtresse de votre garde-robe.

5/ Cathédrale Sainte-Marie de Bayonne

La Cathédrale de Bayonne située au cœur de ce que l’on appelle le Grand Bayonne est entourée de nombreuses petites rues commerçantes qui valent la peine qu’on s’y aventure.

Aujourd’hui édifice de style gothique, la cathédrale Sainte-Marie a été érigée sur les ruines d’une cathédrale romane ravagée par un incendie au milieu du XIIIe siècle. De nombreuses années ont été nécessaires pour compléter sa construction qui a demandé plusieurs étapes. Les flèches si reconnaissables aujourd’hui n’ont été rajoutées qu’au XIXe siècle. N’hésitez pas à passer la porte de la cathédrale pour admirer les magnifiques voûtes au plafond, son jolie vitrail et son cloître.

6/ Cloître De La Cathédrale Sainte-Marie

Le cloître de la cathédrale a été construit à cheval entre le XIIIe et le XIVe siècle sur l’emplacement de l’ancien cloître roman dont on peut toujours observer un mur aujourd’hui.

Dépouillé comme de nombreux lieux durant la révolution, il reste aujourd’hui sans aucun ornement. Cependant, on peut toujours y trouver quelques tombeaux et des vestiges de la cathédrale.

7/ La rue Port Neuf

Cette rue commerçante située en plein cœur de la ville est une rue très animée tout au long de l’année. Bordée de commerces en tous genres, elle est parvenu à garder son charme d’antan. Pourtant, jusqu’au XVIIe siècle, la ville était sillonnée de voie d’eau et la rue du Port Neuf était donc un canal. C’est pourquoi, ses jolies maisons à arcades colorées typiques de la province du Labourd sont en fait des maisons sur pilotis construites sur un ancien marécage asséchés. A deux pas de la cathédrale Sainte-Marie c’est une des rues les plus agréables pour flâner.

8/ Les  maisons labourdines du Grand Bayonne

Le charme de Bayonne réside tout particulièrement dans ses fameuses maisons aux façades colorées que l’on appelle des maisons labourdines. Elles sont reconnaissables de par leurs pans de bois apparents appelés des colombages. Nombreuses sont les rues de la ville qui, si vous les arpentez, vous permettront d’observer ces maisons étroites au style si particulier. Beaucoup d’entre elles se trouvent au bord des rives de la Nive, vous pouvez donc y jeter un œil tout en vous baladant au bord de l’eau.

9/ Ancien fort du Réduit

Il y a un siècle, sur ce que l’on appelle aujourd’hui la place du Réduit, s’érigeait le fort du même nom dessiné par Vauban et construit à la fin du XVIIe siècle dans le cadre des grands travaux de fortifications menés par l’ingénieur. Ce fort a malheureusement été détruit au début du XXe siècle après le déclassement de la place dans le but d’améliorer la circulation bayonnaise. Depuis, des restaurations ont tout de même été organisées afin de retrouver quelques éléments de l’époque. En 2006, l’échauguette qui s’était effondrée a notamment été restaurée. Les parties restantes du fort sont classées comme monument historique depuis 2013.

10/ Musée Basque

Aujourd’hui connue sous l’appellation le “Musée Basque”, cette demeure était à l’origine appelée la maison Dagourette du fait de son appartenance au négociant bayonnais du même nom. Cette belle bâtisse témoigne du style architectural populaire bayonnais à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe et fait partie des plus anciens édifices de la ville. C’est en 1924 que le musée a ouvert ses portes pour ensuite être officiellement inaugurée en 1934. Classé monument historique en 1991, il abrite aujourd’hui sur trois niveaux une muséographie entièrement renouvelée sur les thèmes de l’ethnographie, l’art et l’histoire de la région.

11/ Le Magnéto », ancienne poudrière Petit Bayonne

En plus d’être une ville pleine de trésors à la surface, Bayonne cache aussi quelques lieux insolites à quelques mètres sous le sol. En effet, on peut trouver de nombreuses caves souterraines construites entre le XIVe et le XVIe siècles. Ces cavités anciennes ne sont normalement pas destinées à recevoir du public du fait de leur configuration compliqué à aménager. En revanche, certaines d’entre elles ont été aménagés afin d’être plus adaptées. C’est le cas de l’ancienne poudrière aujourd’hui appelée “Le Magnéto”, qui a été transformée en lieu de spectacle où les concerts s’enchaînent depuis maintenant 7 ans.

12/ Citadelle Général Georges-Bergé/Citadelle Vauban

Au-dessus d’une colline surplombant le quartier Saint-Esprit, vous pouvez apercevoir la Citadelle Général Georges-Bergé. Elle aussi dessinée par Vauban à des fins de fortification, elle aura servi de prison sous la Révolution française et le Premier Empire. Maintenant, elle est utilisée comme camp militaire pour différents régimes et notamment celui du 1er Régiment de parachutistes d’infanterie de marine, qui y tient garnison depuis sa création en 1960.

13 / Les frères Gomez

Architectes reconnus de la côte basque, Benjamin et Louis Gomez, sont deux architectes qui ont été tout particulièrement actifs dans la région durant l’entre-deux-guerres. On leur doit beaucoup d’édifices remarquables de la ville dont de nombreuses villas comme celles d’Itzala ou Gachucha. Les deux frères complémentaires dans leur travail, sont aussi à l’origine du bâtiment des Ponts et Chaussées et des Douanes de la ville, du Didam qui abrite de nombreuses expositions ou des Galeries Lafayette comme dit plus tôt. Leurs œuvres oscillent entre différents styles, du néoclassicisme à l’Art Déco, et sont par conséquent uniques en leur genre et témoigne du style unique des Gomez.

Maintenant que vous avez visité Bayonne en vous intéressant à son architecture variée, pourquoi ne pas visiter la ville en la regardant sous un autre angle ? En effet, le saviez-vous, Bayonne accueille annuellement le festival de street-art point de vue qui a laissé sa trace à plusieurs endroits de la ville…
Vous trouverez plus d’informations par ici : https://www.paysbasque.net/balades-randonnees-et-decouvertes/une-balade-dans-bayonne-a-la-decouverte-des-fresques-de-street-art/

Vous avez d’autres pépites de Bayonne à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire  …