Quand je suis arrivée au Pays Basque, j’étais seule, je ne connaissais pas beaucoup la région, mais j’étais avide de découvrir mon nouveau chez moi. Trois mois après j’adoptais un chiot en chocolat au doux nom de Théo (oui, il a un prénom « d’humain », mais on s’y fait. Promis !). C’est fou comme chaque sortie, promenade en forêt, excursion à la plage, prend une toute autre saveur quand vous avez un chien. Pour vous donner un avant-goût de ce petit bonheur, je vous emmène avec nous sur les chemins du Pays Basque.

Randonnée dans les montagnes basques

Le Pays Basque est un paradis qui regorge de sentiers de randonnées à explorer. Aujourd’hui, il est très facile de trouver une randonnée pour tous les niveaux à faire dans la région. Mes préférées se trouvent au creux des montagnes et à leur sommet. On y rencontre des animaux charmants, d’autres montagnes plus lointaines et une vue imprenable sur tout le Pays Basque.

Depuis, trois ans que j’ai Théo, je ne me vois pas faire une randonnée sans lui donc je les choisis avec minutie en fonction de la saison et des autorisations. En effet, il y a des randonnées qui ne sont pas accessibles ou interdites aux chiens, par exemple dans les parcs nationaux. Étant donné que mon chien pèse un certain poids qui m’empêche de le porter, je ne peux pas faire de randonnée trop escarpée, ou me demandant de porter mon chien. Je choisis aussi mes randonnées en fonction des points d’eau, surtout en été ou quand il commence à faire chaud.randonnee mondarrain chien

Il faut savoir qu’au Pays Basque, on trouve de nombreux animaux en pâturage (vaches, moutons, pottoks). Je randonne donc équipée, c’est-à-dire que Théo est presque toujours attaché à moi pour éviter de déranger les autres habitants. Cela fait parti de mon matériel en plus du reste, car quand vous partez en randonnée, il vous faut un minimum et quand vous êtes avec votre chien, il vous faut aussi quelques accessoires. Certains sont facultatifs comme l’équipement de canirandonnée qui me sert aussi pour le canicross dont je parlerais plus bas. Mon matériel de base quand je pars sur un trajet court (3/4h) :

  • Des bonnes chaussures de randonnée
  • Vêtements plus ou moins chaud en fonction de la saison. Toujours un coupe-vent imperméable (il pleut beaucoup au Pays Basque)
  • De l’eau (2L souvent, voire 3L en fonction des points d’eau)
  • Trousse de secours (humain et chien)
  • Gamelle pliable pour Théo + quelques friandises
  • Des friandises pour moi aussi

Il y a une randonnée, qui s’est transformé en balade, que j’aime particulièrement : le pic du Mondarrain à partir du col de Legarré à Itxassou. C’est une randonnée que je trouve assez simple à faire, petite coup de chaud sur la montée pour arriver au pic et il est possible de faire une boucle. Pour la réaliser la première fois, je me suis basée sur le site de Visorando. Je la fais souvent le matin, avant le repas du midi, je monte et je redescends avec Théo à toutes les saisons. Comme je suis sympa, je vous partage le lien de la randonnée : Mondarrain – Bizkailuze ( sauter les points 4 à 6), si vous avez envie de la faire seul ou avec votre compagnon.

Les pieds dans l’eau sur la côte basque

plage pays basque chien

L’avantage d’habiter au Pays basque et particulièrement sur la côte, c’est d’avoir accès à l’océan très facilement. Alors quand on a un chien, cela peut devenir compliqué, surtout en période estivale. Toutefois, je préfère la plage hors saison quand il ne fait pas trop chaud et qu’il n’y a pas trop de touriste. Je choisis des coins qui ne sont pas surveillés et où il n’y a personne. Je préfère largement me baigner dans les lacs et nous en avons un très joli à Saint Pée sur Nivelle.

Quelques précautions à prendre lorsque vous emmenez votre chien se baigner à la plage ou autre d’ailleurs. Mon chien adore l’eau et est plutôt bon nageur, néanmoins, l’océan Atlantique a ses vices et j’évite de le laisser se baigner quand il y a des vagues. Voici l’équipement que je prends quand je l’emmène à l’eau avec moi :

  • Gilet de flottaison : achat récent pour les sessions océan et quand je veux le faire nager longtemps
  • Sac à grosses commissions (pour ne pas dire autre chose)
  • Gamelle d’eau particulièrement à la plage car on ne laisse pas son chien boire l’eau salée
  • Facultatif : SUP paddle

Depuis un an, j’ai investi dans un SUP paddle pour en faire avec Théo. Nous avions fait une initiation en 2017 pendant le canitriathlon de Vieux-Boucau qu’il avait adoré. C’est une activité que j’adore faire, on profite de l’eau, on peut se balader et c’est très sympa. On peut même faire des randonnées en paddle. Mon chien est assez volontaire donc je n’ai pas eu trop de difficultés à l’habituer à monter dessus et à gérer la flottaison. Le plus dur est de le faire remonter dessus s’il est dans l’eau. Pour habituer votre chien, je vous conseille de vous munir de friandises et de patience. On gonfle le paddle, on laisse le chien le regarder et le sentir, puis on voit s’il propose de monter dessus. Vous pouvez lui montrer aussi. C’est mieux de commencer sur la terre ferme, puis d’habituer votre chien à l’eau. C’est une super expérience à vivre avec son chien !paddle chien pays basque

VTT ou canicross, l’effort à deux au cœur du Pays Basque

Le Pays Basque est aussi une région très sportive. On reconnaît facilement ses surfeurs et surfeuses, ses traileurs et traileuses, mais nous avons aussi quelques autres sportifs accompagnés de leurs binômes. Depuis un an, nous pratiquons, avec Théo, le canicross principalement. C’est un sport de traction avec son chien. Le coureur est relié au harnais de son chien grâce un baudrier et une ligne élastique. Le harnais est spécifique aux sports de traction, il dégage les épaules et permet au chien d’utiliser tout son corps pour la traction. Il existe des versions en VTT, en trottinette, à ski, etc. Le matériel que j’utilise en canicross, je l’utilise aussi en randonnée pour avoir les mains libres tout en gardant Théo avec moi.

Si vous aimez courir, particulièrement avec du dénivelé et surtout avec votre chien, le canicross est un sport intéressant qui permet de créer un lien avec son chien en dehors de la ligne qui nous relie. C’est un sport qui demande un effort commun et une grande écoute de son partenaire. Les lieux pour courir sont nombreux, sentiers de randonnées, sentiers de forêt ou dans les champs. Vous pouvez partir à la découverte de nouveaux parcours en courant avec votre compagnon. Si vous êtes intéressé par la pratique de la traction, Kanikros Ipparalde est un club de canicross/canivtt/canimarche qui peut vous renseigner. Tous les ans, il organise une course à Ibardin avec de nombreux participants et plein de lots à gagner. Bonne ambiance assurée !

canicross ibardin

En conclusion, il y a de quoi faire comme activité avec son chien. J’en oublie même. Le Pays Basque est une mine d’or par ses paysages à visiter, plage ou montagne, les sentiers nous entraînent vers de belles aventures. Et l’aventure n’en est que plus belle quand elle est partagée avec son compagnon à quatre pattes. Depuis que j’ai Théo, je n’ai fait aucune randonnée sans lui, elles n’ont vraiment pas la même saveur, ni la même beauté, si son nez ne traîne pas partout pour explorer.