Hendaye – Hondarribia en vélo électrique

Avec la marque de vélos électriques “Larrun”, on a décidé de vous partager des itinéraires vélos pour vos balades.
Pour ceux qui ne connaissent pas, les vélos Larrun sont conçus et assemblés au Pays basque … Depuis Anglet, ils conçoivent leurs vélos en privilégiant les circuits courts avec des fournisseurs de pièces principalement français et européens. Même pour la maintenance, ils collaborent avec une entreprise locale : “Le Vélo Rouge” à Saint-Pée-sur-Nivelle.

Dans ce premier article, on vous propose un parcours qui vous offrira une diversité de points de vue, tout en restant accessible ( même aux vélos non-électriques ).

Départ du parking Château d’Abbadia (P1 Ascoubia) à Hendaye, vous allez parcourir 19km pour atteindre l’arrivée : Le phare du Cap Higuer à Hondarribia. Théoriquement le temps de déplacement d’un bout à l’autre est de 1h15 mais avec les arrêts pour observer le panorama, un petit tour dans le domaine d’Abbadia, le petit café sur le bord de plage, la dégustation de Pintxos, comptez 4h 🙂 (sans le retour).
N’oubliez pas de prendre votre carte d’identité et de l’eau (vous trouverez facilement de quoi recharger votre bouteille sur la route).

J’en profite pour remercier Nicolas et Aurore, on avait besoin de personnes photogéniques et sympathiques pour réaliser les photos et vidéos, Ils ont plus que rempli la mission.

Pour retrouver l’itinéraire sur votre smartphone avec un guidage GPS, on vous recommande l’application https://geovelo.fr/application/
Cliquez sur le lien pour accéder à l’itinéraire :
https://link.geovelo.fr/C7u5gsBqBf8vAk32A
Vous pouvez également utiliser le fichier GPX que l’on vous met à disposition. (clic-droit pour le télécharger).

Voici le plan de route :

1°) le domaine d’Abbadia

Comme le site naturel de 65 ha est protégé, les vélos sont interdits. Je vous recommande de vous garer au sud du domaine. (sur le parking au bout de la rue d’Armatonde).
L’idée, c’est de profiter des lieux : falaises découpées, landes à bruyère vagabonde et ajoncs, prairies, bosquets, verger de conservation de variétés anciennes et locales, sans oublier le joli chateau d’Abbadia !
Vous trouverez plus d’informations sur le domaine d’Abbadia sur un article que j’avais rédigé.

2°) Le boulevard de la Mer à Hendaye

L’océan à droite, des villas néo-basques construites entre 1900 et 1930 à gauche. On ne sait plus où donner de la tête. Quel plaisir de déambuler devant l’une des plus belle plage de la Côte Basque ! Pour multiplier l’effet, arrêtez-vous boire un café sur l’une des échoppes que vous trouverez le long du boulevard. M.a.g.i.q.u.e !

3°) La baie de Txingudi

L’estuaire de la Bidassoa regorge de pépites visuelles avec le port de plaisance, les vues sur les montagnes (la rhune, les trois couronnes, le Jaizkibel, … ), l’île aux oiseaux, le village de hondarribia (Fontarrabie) …
La promenade le long de la baie est très bien aménagée avec un côté piétons et un côté cycliste. Attention, certains cheminement sont des voies partagées ( piétons/cycles), il faut être prudent (surtout avec un vélo électrique).
Il vous faudra utiliser le pont routier pour passer la frontière et faire la liaison entre Hendaye-ville et Irun. Dès votre arrivée dans Irun, on est vite perturbé, les vélos et véhicules motorisés circulent sur la même voie. Incroyable ! La pratique du vélo de l’autre coté de la frontière est différente, les automobilistes sont très respectueux …

4°) les pintxos de Hondarribia

Pas besoin de vous faire un dessin … il était 13h et on avait faim. Direction la célèbre rue des bars à Pintxos de Hondarribia, “San Pedro Kalea”. A nous les pintxos et rations !
C’est cadeau, voici mes trois bars préférés :
– La Vinoteka Ardoka
– Gran Sol
– Senra

5°) Le Phare du Cap Higer

Après le repas, on se remet en selle pour une ultime épreuve. La montée pour rejoindre le Phare de Higuer situé à l’extrémité ouest de la ville. C’est également l’extrémité nord du mont Jaizkibel (la naissance des Pyrénées depuis la mer).
Il faut suivre la direction “faroa“, indiquée sur des panneaux à fond marron. La route prend peu à peu de la hauteur pour arriver au phare. Cela mérite une visite non seulement pour le Phare, mais aussi pour le cadre magnifique en contrebas.

6°) l’aventure continue

ou pas … vous pouvez revenir sur le chemin inverse … ou pourquoi pas faire un saut du coté de l’ancien quartier d’Hondarribia qui est vraiment monumental. Une pure merveille d’architectures du Moyen Âge.
Il y a plusieurs accès à la vieille ville, pour faire simple, indiquez sur votre GPS la direction “Parador de Hondarribia” … puis, il suffit de vous perdre dans les rues environnantes.

Pour finir, si vous en avez plein les jambes … j’ai une astuce à vous confier. Embarquez sur un bateau depuis le parking de la Venta de Hondarribia.
Le retour sur le port de plaisance, derrière le centre de thalassothérapie est assuré en 7 minutes pour 2€50 par personne avec votre vélo ! Personnel sympathique et expérience inédite …

À l’heure où j’écris cet article, j’ai encore en tête des images et souvenirs incroyables de cette escapade. C’est certain, je retournerais rapidement sur cet itinéraire.

Cet expérience en vélo électrique a été plus que concluante, avec plus de 50 km parcourus avec un engin léger, fonctionnel et très élégant !
De plus, il faut avouer, rouler avec une marque de vélos électriques implantée au Pays Basque procure une certaine fierté. Oui , au Pays basque on a une admiration exagérée, partiale et exclusive pour son pays et tout ce que l’on peut y créer 😉

N’hésitez pas à me laisser un commentaire suite à votre escapade ! ça fait toujours plaisir …