USTARITZ

Ancienne capitale du Labourd jusqu’à la Révolution, à 13 km de Bayonne, et 7 km de Cambo les Bains, Ustaritz est un magnifique village basque qui a su préserver ses magnifiques monuments et maisons d’aurefois.

Chateau_de_Lota_Ustaritz Eglise_Ustaritz Fronton_ustaritz Mairie_ustaritz

« Imagine la vallée la plus fraîche, la plus riante et la plus féconde, coupée au milieu par une rivière navigable dont les eaux toujours bleues réfléchissent l’azur du plus beau ciel, encadrée par des collines couvertes de vignes et de bois, et par une partie de la chaîne des Pyrénées » Dominique Joseph Garat, XIXème siècle.

En bref

A l’époque, Ustaritz était un port fluvial sur la Nive. Au XIIème siècle, le Vicomte du Labourd, Arnaud, fut expulsé de Bayonne par Richard Coeur de Lyon, il prit place dans le château d’Ustaritz. La commune devient alors la capitale de la province du Labourd.

La bourgeoisie édifia de belles maisons durant les XII et XIIIème siècles. Les frères Garat, députés aux Etats Généraux en faisaient partie, l’un d’eux fut Sénateur et lut la sentence de mort de Louis XIV.

Au XIXème siècle, certains Basques, qui étaient partis en Amérique pour s’enrichir, décidèrent de revenir au Pays basque, ce qui relança, en particulier, l’économie d’Ustaritz. Les agriculteurs basques furent les premiers à cultiver le maïs en Europe, semence que les marins avaient découvert au Mexique ; les marins basques furent nombreux à aborder les côtes sud-américaines.

Tout au long de la Nive, Napoléon ordonna la construction d’une route parallèle, sur les crêtes. De Bayonne à Hasparren, cette route est devenue touristique : en l’empruntant, vous pourrez observer de magnifiques panoramas et des jolis petits villages comme Ustaritz.

­

Visiter

– La maison labourdine Elizalderena, quartier Arrauntz, édifiée en 1696.

– Ustaritz compte plusieurs châteaux :

  • celui de la Motte qui est actuellement la Mairie, fut autrefois la résidence des ducs d’Aquitaine et des vicomtes du Labourd. Son style est féodal.
  • Il existe aussi le château de Haitze, du XVIIème siècle (classé au patrimoine national) et le château Larreguienea du XVIIème siècle également.
  • D’autres châteaux, plus modernes, ont été édifiés par les Basques revenus des Amériques : le château de Lota (1873) et le château Haltya.

– Les Maisons Traditionnelles Basques : la maison Chokolatenea (ancienne demeure du chocolatier), les maisons de la rue de Ferrondoa (1572), la maison Chachoenea (1648), la maison Haroztegia (maison du forgeron), la maison Operena (où séjourna le général anglais Hope, lorsque son pays était en guerre contre Napoléon) et la maison Mokopeita (celle du peintre André Trébuchet, première moitié du XXème siècle).

– L’église Notre-Dame-de-la-Purification (XVIIème siècle), le clocher fut rajouté au XIXème siècle et modifié au XXème.

– L’église Saint Vincent (XIXème siècle), appartient au patrimoine national.

– Le couvent des Filles de la Croix qui domine la Nive depuis 1829.

– La chapelle funéraire de Dominique-Joseph Garat qui est la plus ancienne du Pays basque.

– Le collège Saint-François Xavier (1926, oeuvre de l’architecte Joseph Hiriart).

– Le cimetière et ses stèles discoïdales, tabulaires et autres dalles funéraires (certaines datent du XII et XIIIème siècle).

Mais aussi…

– Cromlech de Kapito Harri : il s’agit de neuf pierres dressées et d’une dalle sur laquelle sont gravées les positions du soleil à son lever et coucher lors des équinoxes et solstices. La neuvième pierre concerne le jour de la Saint Martin (lever du soleil).

– La Croix des Anglais située dans la forêt, le long de la D250 ; elle serait ici en mémoire des soldats anglais emprisonnés et morts durant la guerre de succession d’Espagne. Elle est à l’écart du village car les personnes qui n’étaient pas catholiques ne pouvaient pas être dans le cimetière du village.

– Un pressoir à pommes (XVIIème siècle), un four à chaux, des frontons, des trinquets et des lavoirs.

Excursion

Vous avez la possibilité d’aller jusqu’à Bayonne le long de la Nive, en empruntant le chemin de halage. Il est strictement réservé aux promeneurs et cyclistes. La balade représente 15 km.

Marché

– Tous les samedis matins, sur la place Lapurdi.

 


Informations pratiques

  • Situation géographique

localiser sur la carte

 

  • Mairie d’Ustaritz

Adresse : 35 rue Bourg – 64480 – Ustaritz

Téléphone : + 33 (0)5 59 93 00 44

Mail : mairie@ustaritz.fr

Site web : www.ustaritz.fr 

 


 

#ustaritz

A post shared by Gerardo Erdozain (@gerardoerdozain) on

 

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !