Gernika

L’âme du Pays Basque

Gernica est une commune de Biscaye fondée en 1366 par le comte Don Tello car située à un point particulièrement stratégique en terme d’activité commerciale.

DSC_1037

C’est lui Don Tello !

Si pour le peuple basque, il s’agit de la capitale historique du pays, le reste du monde a surtout entendu parler de Guernica à cause du célèbre bombardement qui eut lieu le 26 avril 1937. Alliée du général Franco, l’Allemagne, par l’intermédiaire de l’armée Hitlérienne, a souhaité donner une leçon à cette poche de résistance en pleine guerre espagnole, en effectuant un lâchage massif de bombes explosives et de bombes incendiaires, complété par des coups de mitraillettes, le jour même où avait lieu le marché.

Ce raid particulièrement destructeur fut l’œuvre de 4 escadrilles de la légion Condor issues de l’aviation germanique et soutenues par des avions de chasse italiens. Les deux tiers des habitations disparurent dans les flammes et l’ensemble de la catastrophe causa la mort de plusieurs milliers de personnes, sans compter les blessés.

Frappé par l’atrocité de cet évènement, le gouvernement républicain espagnol demanda au peintre Pablo Picasso d’immortaliser ce moment dans une œuvre qui sera visible durant l’exposition universelle de 1937, à Paris, avant de partir pour les Etats-Unis pendant toute la période franquiste.

Aujourd’hui, Guernica est considérée comme l’une des œuvres les plus emblématiques du parcours artistique de Picasso.

Ce tableau monumental de 3 mètres sur 7 est exposé au musée Reina Sofía, à Madrid. Cependant, une fresque toute en céramique, copie de l’original de Pablo Picasso, peut-être admirée dans les rues de Guernica.
DSC_1101Cette œuvre fait partie des attractions de la ville tout comme le sont les sculptures « Gure aitaren etxea » de l’artiste Eduardo Chillida et « Large figure in a shelter » de l’artiste anglais Henry Moore, placées pour leur part dans le parc des peuples d’Europe situé à côté de la maison des Juntes de Guernica.

Autre symbole fort de la ville, l’arbre de Guernica, replanté 4 fois depuis le XIVème siècle, est l’emblème officiel de Biscaye et représente l’image même de la paix pour tout le peuple basque depuis que cette région est devenue autonome. C’est ici que les seigneurs de Biscaye puis les rois de Castille venaient prêter serment de respecter les lois de la région.
DSC_1054

Conseils pour visiter la ville

Je vous recommande de vous garer sur le parking situé à l’extrémité de la ville (rue Erreka Egala ). Le centre de la ville (et tout ce qu’il faut voir) est accessible en moins de 10 min.

Pour profiter de votre balade, Il faut vous perdre dans les rues du centre ville. allez y assez tôt le matin (avant 9h). Les rues sont désertes car les autochtones font encore dodo.

Guernica symbolise un véritable art de vivre en pays Basque, plus présent que jamais.
Si vous visitez la ville le lundi, foncez au marché (Plaza Domingo alegría). Pour la ville de Guernica, il s’agit d’un moment fort où les locaux tout comme les touristes aiment à y retrouver les nombreuses spécialités qui font partie de la gastronomie basque.

 

On mange ou ?

Pour prolonger le plaisir, rien de tel qu’un arrêt au Julen Restaurante où il est possible de déguster des plats typiquement régionaux.
Son menu à 12 euros le midi vaut le coup d’œil et de fourchette 🙂
Attention, ce n’est pas un restaurant gastronomique, c’est une cuisine familiale qui vous est proposé …

DSC_1121

Guernica est située à proximité de la réserve naturelle d’Urdaïbai

Riche par sa faune et sa flore, non loin des magnifiques plages de Laida et de Laga (à 10km). La preuve …IMG_3362 IMG_3367

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !