Ils ne s’arrêtent jamais … !!!

En effet, le 19 Janvier à minuit les Donostiarras, habitants de San Sebastian, se réunissent à nouveau Place de la Constitution dans la vieille  ville pour donner le coup d’envoi de cette fête incroyable, avec la «  Izada », c’est à dire le lever du drapeau de la ville.

La “sociedad gastronomique” Gaztelubide commence a jouer la « Marcha de San Sebastián » et pendant 24 heures, vous pourrez entendre les mélodies de Sarriegui (musicien populaire espagnol) résonner dans tous les quartiers de la ville. Cette année 140 compagnies composées de tambours et de tonneaux, en tout 17 300 personnes, accompagnées d’une «  banda » vont animer les rues de Donosti jusqu’ au 20 Janvier minuit.

Pour beaucoup, la vraie fête de Donosti est La Tamborrada et pour nous, c’est sans aucun doute notre préférée.

Pour bien comprendre cette fête, il est indispensable d’expliquer en deux mots son histoire même si elle est quelque peu controversée :

L’ origine de la Tamborrada date de la commémoration de l’occupation napoléonienne de Saint-Sébastien pendant la Guerre d’indépendance (1808-1812) lorsque les troupes françaises envahirent la ville et qu’ elle fut presque entièrement détruite par un incendie; Les militaires français jouaient du tambour dans les rues de San Sebastián et les femmes allaient chercher de l’eau aux deux fontaines de la ville avec les cuisiniers qui eux y allaient pour laver leurs ustensiles de cuisine. Il paraitrait que ces donostiarras se moquaient des militaires très fiers de jouer du tambour et Ils commencèrent alors à leur répondre en faisant du bruit avec des couteaux, des fourchettes et des cuillères contre les murs, contre les barrils des femmes et tout ce qu’ils avaient sous la main.

Quelques années plus tard, cette histoire a été parodiée et est devenue la Tamborrada. Difficile d’imaginer que cette fête patronale devienne la fête la plus importante de l’année.

Chaque Tamborrada est vêtue selon son rôle.

Vous pourrez voir les serveuses ( cantineras en espagnol ) qui défilent derrière les Portes- drapeau ( abanderados) qui comme son nom l’indique portent le drapeau de Donosti; El Tambor Mayor: la plus haute autorité de la Tamborrada puisqu’ il dirige la Tamborrada. C’est lui qui donne l’air des musiques, le début et la fin de chaque mélodie. Il est habillé comme les autres tambourinaires mais il porte le baton de commandement avec des rubans à son extrêmité supérieure. Suivant la position du baton, il dicte les coups qui doivent être donnés. Par exemple, s’il positionne son baton en position horizontal, les groupes doivent seulement  » jouer » des baguettes.

Les tambourinaires bien sûr ( Tambores): ils doivent être au nombre de 20 minimum pour pouvoir former une compagnie. Ils portent un costume militaire de l’époque napoléonienne.

Dans certaines tamborradas, ils peuvent porter le costume traditionnel de cuisinier et de porteuse d’eau. Les «  barriles » ( barils) ferment la tamborrada puisque ce sont les plus nombreux. Ils sont généralement deux fois plus car le son de cet instrument est plus éteint que celui des tambours. Ce groupe est souvent divisé en deux sous groupes: les barils qui sont vêtus en cuisinier, en blanc avec un tablier et la toque de cuisinier; puis les Porteuses d’eau ( Aguadoras), des femmes qui se différencient des Barils car elles jouent de la  » herrada » et sont habillées avec le véritable costume de Porteuse d’eau.

Et comment les Donostiarras vivent cette journée? Qu’est- ce qu’ils font?

Ils commencent par dîner le jeudi soir dans une  » Sociedad Gastronomica ». Le menu peut changer d’une sociedad a l’autre mais certains aliments sont inconcontournables pour cette occasion:

– Les fameuses « Angulas » ( Pibales ), les alevins d’ anguilles. Bien entendu, compte tenu du prix exorbitant de ce produit ( cette année plus de 5 000€ le kilo), seuls les plus chanceux pourront s’en procurer. La plupart mangent un bon poisson.

– et de la viande: une bonne Txuleta ( côte de boeuf) ou un Solomillo ( filet de boeuf)

Ne vous inquiétez pas, c’est une fête où tout le monde est le bienvenu et beaucoup de personnes de San Sebastián dînent dans des restaurants qui proposent de supers menus.

Mais attention à minuit le coup d’envoi sera donné Place de la Constitution; ne vous attardez pas à table.

À ce moment- là, les tambours, la Marcha de San Sebastián, les chants, l’émotion et les larmes se feront ressentir à travers la ville.

C’est un moment à vivre et difficile à expliquer.

La fête se finit à minuit le 20 Janvier avec la « Arriada « ou la « bajada de bandera » soit, la descente du drapeau Donostiarra.

Pour vous mettre dans l’ambiance, on vous conseille d’acheter  » le kit Tamborrada », c’est- à- dire: un petit tambour ou même un petit disque en bois, deux baguettes et une toque  de cuisinier que vous trouverez dans n’importe quel petit magasin de la ville.

Sachez que cette fête est aussi célébrée dans d’autres petits villages comme Azpeitia dont on ne manquera de vous parler dans quelque temps.

Si vous décidez de venir à la Tamborrada, on vous laisse les paroles de la « Marcha de San Sebastián ».

Evadez- vous et difrutad!

Bagera!

gu (e)re bai

gu beti pozez, beti alai!

Sebastian bat bada zeruan

Donosti(a) bat bakarra munduan

hura da santua ta hau da herria

horra zer den gure Donostia!

Irutxuloko, Gaztelupeko

Joxemaritar zahar eta gazte

Joxemaritar zahar eta gazte

kalerik kale danborra joaz

umore ona zabaltzen hor dihoaz

Joxemari!

Gaurtandik gerora penak zokora

Festara! Dantzara!

Donostiarrei oihu egitera gatoz

pozaldiz!

Inauteriak datoz!

Nous Sommes !

nous aussi

nous toujours heureux, toujours alègres!

Il y a un Sébastien dans le ciel

un seul Saint-Sébastien dans le monde

il est le saint et celui-ci est le peuple

il y a là ce qu’est notre Saint-Sébastien !

D’Irutxulo, de Gaztelupe

Vieux Joxemaritar et jeune

Vieux Joxemaritar et jeune

de rue en rue en touchant le tambour

là ils étendent la bonne humeur

Joxemari !

Dorénavant les peines dehors

À la fête ! À danser !

Nous appelons les donostiarrak

Heureux !

Arrivent les Carnavals !

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !