Lorea est née sous l’impulsion de Catherine Ithurbide, petite fille de joaillier, passionnée par les belles pierres. Après avoir acquis aux Etats-Unis un diplôme de gemmologue, celle-ci décide de retourner en France et de travailler à Paris comme chef d’atelier chez un créateur haut de gamme. Après de nombreuses missions menées pour sa société parisienne, elle s’installe à Bayonne et développe l’activité commerciale à travers le grand sud-ouest.
12342892_10153725556443608_1816120151_o

Mais l’envie de se mettre à son compte et de créer ses propres bijoux devient plus forte que tout et c’est à Saint-Jean-Pied-de-Port qu’elle décide de créer son entreprise. Son objectif, créer des bijoux chics et originaux qui s’inspireraient de la croix basque. Elle développe toute une collection de bijoux qu’elle vend dans sa propre boutique.
En parallèle, elle ouvre une boutique en ligne, www.lorea-bijoux-basques.com et met en exposition ses articles dans deux points de vente prestigieux, la joaillerie André Faure située à Saint-Jean-de-Luz et la joaillerie Arnautou, située à Pau.

Outre l’argent qui compose la traditionnelle croix basque, elle utilise aussi des matières comme la soie, et taille les pierres dans la nacre ou la tourmaline. Sous ses mains d’orfèvre, plusieurs collections voient le jour : Argia, une ligne prestigieuse composée de différentes pièces de bijoux, Nahia, des bijoux haut de gamme chics et glamour, Alaia, des bijoux intemporels et Ilargia, des bijoux chics pour hommes, femmes et enfants.
12351852_10153725557093608_1361209436_o12351328_10153725556728608_682946510_o

La créatrice de Lorea pense aux enfants,  en réalisant une collection qui leur est complètement dédiée et répond ainsi aux besoins en bijoux pour différents évènements familiaux, naissances, baptêmes, communions ou encore anniversaires. Ceux-ci sont proposés en or rose, en or gris, en saphir de couleur nacre, sur chaine ou sur cordon.

D’autres collections devraient voir le jour,  l’une ciblant spécifiquement le public masculin et une autre dédiée aux pèlerins de St Jacques de Compostelle.

12349517_10153725552503608_1775657805_o

Lorsqu’il s’agit de créer un bijou élégant, Catherine Ithurbide utilise des pierres précieuses aux couleurs vives et chatoyantes, de la nacre pour sa douceur ou encore un diamant pour donner une pointe d’élégance.  Pour des bijoux plus originaux, elle opte pour la modernité au niveau des matières en composant avec des chaînes en argent et soie colorée,  et en prenant des motifs en nacre sur cordon.

Tous les bijoux sont dessinés dans l’atelier de Lorea. Les bijoux or et argent sont fabriqués sur place tandis que les bijoux empierrés sont conçus dans un atelier expérimenté.  Ils sont de plus, accessibles à toutes les bourses, puisque les prix, en fonction de la composition des bijoux, vont de 20 euros à 2500 euros et à tous les âges, de 0 à 99 ans.
12356251_10153725553693608_296383622_o

A l’avenir, Catherine Ithurbide souhaite développer sa marque à travers toute la France en proposant ses bijoux dans des boutiques implantées à Paris, Bordeaux ou encore Toulouse … mais aussi à l’étranger et en particulier sur le continent américain, du Canada à l’Argentine. Ses créations se sont déjà faites remarquées au « Jaialdi », un grand rassemblement de basque qui a eu lieu cet été aux Etats-Unis, dans l’Idaho. Enfin, après avoir séduit la présentatrice sur la chaine Canal+, Isabelle Ithurburu, la marque Lorea devrait prochainement conquérir la plus talentueuse des surfeuses du pays Basque, Pauline Ado.

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !