En goguette avec Béatrice Pène de Assiettes et compagnie (également blogueuse culinaire chevronnée Assiettes et Gourmandises) , nous sommes allés à la rencontre de Philippe Darricau, à la ferme PINTAN à Bayonne. Beaucoup d’entre vous connaissent ce maraicher si sympathique, car il parle souvent de ces légumes sur France Bleu Pays basque…

Béatrice était venue en avril dernier pour les premiers piments doux de la saison avec une équipe des Carnets de Julie sur France 3, nous sommes retournés dans la serre pour filmer les derniers piments doux de l’année… et nous vous proposons deux belles recettes du poulet basquaise.

Le poulet basquaise peut-il encore vous surprendre ?

Avec Béatrice de Assiettes & Compagnie on t'a préparé 2 recettes de POULET BASQUAISE 🌶️ : https://goo.gl/1dbLWE
On a ramassé les derniers piments doux de l'année à la Ferme Pintan Darricau de Bayonne !
Merci LARTIGUE 1910 – Linge basque pour la nappe, elle est magnifique.
Merci à tous ceux qui partagent, ça nous motive pour les prochaines recettes 🙌

Publié par Pays basque sur samedi 18 novembre 2017

La version traditionnelle

  • 1 beau poulet coupé en morceaux
  • 1,5 kg de tomates
  • 500 g de piment doux (le légume)
  • 1 pincée de piment d’Espelette (l’épice)
  • 3 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • du thym
  • huile d’olive

Commencez par faire dorer les morceaux de poulet avec de l’huile d’olive et du beurre, pendant quelques minutes ; puis déposez dans un plat à gratin, dans votre four traditionnel pour environ 1 heure à 150/180 °C ;

Pendant ce temps la, on prépare la piperade !

Lavez et pelez les tomates, coupez les en 4 et laissez les égouttez quelques minutes.

Coupez les piments doux dans la longueur, enlevez les graines à l’intérieur et coupez en gros tronçons d’un centimètre environ.

Pelez et ciselez vos oignons et ail.

Dans la poêle qui a servi à saisir les morceaux de poulet, faites fondre les oignons pendant quelques minutes, puis rajoutez les piments doux pendant 10 minutes, et ensuite les tomates (bien égouttées) ; n’oubliez pas l’ail ciselé et les brins de thym.

Laissez mijoter pendant au moins 30 minutes.

Prenez une jolie cocotte et rassemblez la piperade et les morceaux de poulet, laissez mijoter tout doucement jusqu’à la dégustation.

Seconde version : manger le poulet avec les doigts

Et ce n’est pas qu’une version pour enfants ! Car sachez le, nous nous sommes régalés de cette version un peu régressive certes, mais aussi idéale pour des apéros gourmands.

Remplacez les morceaux de poulet par 4 beaux filets de poulet fermier. Et rajoutez aussi quelques tranches fines de fromages de brebis, le bon, le vrai du Pays basque.

Préparez votre piperade comme d’habitude et gardez de coté 4 piments ouverts mais pas ciselés , cuisez les comme le reste mais gardez les de côté (vous allez voir ça rend super bien à la fin).

Coupez vos blancs de poulet (crus) bien à plat pour faire des tranches bien fines, si besoin aplatissez-les un peu. Puis déposez au milieu un morceau de piment doux, une tranche de fromage et une pincée de piment d’Espelette. Etape un peu délicate, roulez les tranches de poulet et bloquez avec des petites piques en bois.

Ensuite, cuisez les blancs de poulet à la poêle pendant environ 10 minutes (c’est rapide car la tranche de poulet est fines) ; quand les rouleaux de poulet sont cuits, enlevez les piques. Déposez votre piperade chaude dans un récipient creux, ici une grande tasse « la plage ».

Le jeu est don de tremper les morceaux de poulet dans la piperade et de croquez le tout : c’est un délice car le petit goût du piment doux, et fromage dans le poulet, rajoute un « je ne sais quoi »

divin !

 

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !