Pour la petite histoire, le « thon marmitako » était cuisiné par les marins sur leur bateau, en pleine mer et avec les moyens du bord !

Ils embarquaient avec eux des pommes de terres, des piments et des oignons : des denrées qui pourrissaient moins vite que d’autres. Ensuite ils n’avaient plus qu’à pécher un thon et le tour était joué !! Cette tambouille qu’on sert toujours fumante servait à réchauffer les corps de ces marins, bien souvent mis à rudes épreuves.

Aujourd’hui il y a même des concours de Marmitako au Pays Basque ! Au club de plongée d’Hendaye, c’est Jacky Miguel le champion, et pour lui « tout est dans la découpe du poisson » !

Ingrédients (pour 4 personnes)

600g de filets de bonite (thon blanc)
3 tomates pelées, épépinées et concassées
4 pommes de terre
2 piments ou poivrons (un vert et un rouge !)
2 gousses d’ail,
1 oignon,
½ L de fumet de poisson
1 feuille de laurier
1 branche de thym
2 cuillères à café de purée de piment doux de la maison Petricorena
1 pincée de piment d’Espelette
huile d’olive
sucre
sel, poivre

Préparation

1- Coupez le thon en petits morceaux, faites les revenir à la poêle. Réservez.

2- Pelez et coupez les pommes de terre en dès, puis sautez-les dans une autre poêle. Réservez.

3- Emincez l’ail et l’oignon, coupez les poivrons en lamelles. Dans une cocotte, faites revenir le tout dans 5 cuillères à soupe d’huile d’olive.

4- Lorsque l’oignon est blond, incorporer les tomates concassées et saupoudrer d’une cuillère à soupe de sucre pour caraméliser l’ensemble pendant quelques minutes.

5- Ajoutez ensuite les pommes de terre, mouiller avec le fumet de poisson, puis incorporer les dés de thon. Assaisonnez.
*Astuces : remplacer le fumer de poisson par du vin blanc (en quantité égale)

6- Le petit plus : 2 cuillères à café de purée de piment doux de la maison Pétricorena.

7- Recouvrir le plat et laissez mijoter sur feu doux encore une dizaine de minutes.
Servir bien chaud.

Bon appétit !

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !