Saint-Jean-de-Luz

    • la rhune saint jean de luz

Importante station balnéaire du Pays Basque, Saint-Jean-de-Luz est appréciée pour sa baie, son port pittoresque et ses ruelles qui invitent à la flânerie... On y visite l'église où le Roi Soleil épousa Marie-Thérèse en 1660, la maison de leur nuit de noces.

    • maison infante st jean
    • maison louis 14

Au bord de la plage, non loin du port de pêche, se dressent les nobles hôtels particuliers, les anciennes demeures des armateurs et les villas de style néo-basque. Sur la place Louis XIV, les artistes peintres exposent leurs œuvres autour du kiosque à musique. Il n'est pas rare qu'une chorale basque vienne animer l'apéritif ou le café.

En bref

Le site a été occupé dès le Paléolithique. Saint Jean de Luz doit son nom aux marécages, son nom basque "Lohizune ou Lohitzun" signifie 'lieux boueux".

A partir de 1152, Saint Jean de Luz (et l'Aquitaine) fut occupée par les anglais et ce, jusqu'en 1451.

Pendant la guerre de 100 ans, la ville fut pillée, brûlée et assiégée par les castillans et navarrais, alliés des anglais, qui s'opposaient aux français. Certains habitants étaient pêcheurs spécialisés dans la baleine. A partir du XVIème siècle, les marins basques découvrirent des bancs de morues, sur leurs parcours de pêche de la baleine, ainsi, ils orientèrent leur activité sur la morue, une activité qui fut prospère et qui participa à l'enrichissement de la cité. Afin de dynamiser le commerce, Saint Jean de Luz se lança dans la construction de bateaux de pêche : à ce moment-là, la ville est en plein essor.

Cet enrichissement a attiré plusieurs peuples tels que les Morisques et Juifs expulsés du Portugal et de l'Espagne, les bohémiens, et les cargos. Pendant que les hommes étaient sur le mer, les femmes ont développé des activités atypiques (pour l'époque) : elles étaient par exemple guérisseuses, cartomanciennes, ... Les habitants de Saint Jean de Luz ont fini par les associer à des sorcières et ont donc organisé une chasse. Ces femmes, ces enfants, et même des prêtres immigrés ont été torturés et brûlés sur les bûchers. La chasse aux sorcières fut terrible. Au début du XVIIè siècle, des travaux ont été commencés pour agrandir le port trop étroit pour accueillir les bateaux de pêche.

En 1643, un riche armateur M de Lohobiague a édifié la Maison Louis XIV. Ce dernier devait y séjourner un mois afin de signer le traité des Pyrénées et épouser l'Infante d'Espagne, Marie Thérèse d'Autriche.

Depuis la célébration du mariage de Louis XIV et de l'Infante Marie-Thérèse en 1660, on surnomme Saint-Jean-de-Luz la cité « Royale ».

Repaire des chasseurs de baleines, des pêcheurs de morue, des flibustiers et des corsaires, c'est aussi le premier port sardinier et thonier de France.

Dans les années 1950 et 1960, la ville s'est rapidement tournée vers des projets d'aménagements touristiques tout en conservant ses maisons pittoresques et son centre-ville historique.

    • saint jean de luz

Visiter

- La maison dite de l'Infante ou maison Joanoenia, située face au port, fut la demeure de Marie-Thérèse d'Autriche, où elle logea quelques nuits avant son mariage avec Louis XIV.

- La maison Louis XIV située sur la place du même nom

- L'église Saint-Jean Baptiste dans laquelle se sont mariés Louis XIV et Marie Thérèse d'Autriche, l'Infante d'Espagne. Ce mariage était une des clauses principales du traité des Pyrénées, qui a réconcilié l'Espagne et la France.

- La digue et la colline de Sainte-Barbe d'où l'on peut observer une magnifique vue sur la baie de Saint-Jean-de-Luz.

- Le phare du Port, qui est classé "Monument historique" et a été construit par André Pavlovsky.

- Le jardin botanique littoral Paul Jovet, situé sur la falaise d'Archilua.

- Le sentier du littoral basque

Coté océan

- La Grande plage : située au centre ville, cette plage de sable fin est parfaite pour la baignade avec les enfants : les 3 digues vous protègent des vagues. Côté port, accès handiplage

Au quartier d'Acotz :

- Plage de Cénitz : idéale pour ceux qui débutent dans le surf
- Plage de Lafiténia : surfeurs confirmés,
- Plage d'Erromardie : sable et galets
- Plage de Mayarco

Marchés

- Tous les mardis et vendredis matins autour des Halles

- En juillet et en août, un marché est également organisé le samedi matin

- Tous les jeudis : une brocante a lieu de 8h30 à 15h

Informations pratiques

- Situation géographique : localiser sur la carte

- Mairie de Saint-Jean-de-Luz
adresse : place Louis XIV - 64500 Saint-Jean-de-Luz
téléphone : + 33 (0)5 59 51 61 70
mail : formulaire
site officiel de la ville : www.ville-saintjeandeluz.fr

- Office de tourisme de Saint-Jean-de-Luz
adresse : 20 boulevard Victor Hugo - 64500 Saint-Jean-de-Luz
téléphone : + 33 (0)5 59 26 03 16
mail :
site web : www.saint-jean-de-luz.com

- Terre et Côte basques
site web : www.terreetcotebasques.com

- Le jardin botanique littoral Paul Jovet
site web : www.jardinbotaniquelittoral-saintjeandeluz.org

- Sentier du littoral basque
site web : www.rando64.fr/8-12815-Le-Sentier-du-Littoral

    • sainte barbe saint jean de luz