L’affaire Stavisky fut l’un des plus grands scandales français du xxe siècle (janvier 1934). On peut parler de l’escroc du siècle.

Suite aux nombreux scandales financiers à implications politiques et judiciaires de la Troisième République, cette affaire va prendre une ampleur inégalée jusqu’alors.  De Biarritz à Paris, elle entraînera un séisme politique puis la chute du gouvernement Daladier, mais aussi des émeutes à Paris réprimées dans le sang.

L’histoire de Sacha Alexandre Stavisky est celle d’un fils d’immigrés russes qui, réussi à arnaquer le système tout entier.

C’est un véritable touche-à- tout : bijoux, voitures, chèques, actions …

En décembre 1933, l’arrestation du directeur du Crédit municipal de Bayonne, Gustave Tissier pour fraude et mise en circulation de faux bons au porteur précipite sa chute. L’enquête montre très vite que Tissier n’est que l’exécutant d’un certain Alexandre Stavisky.

« Le beau Sacha », marié à un ex-mannequin de Chanel, mène grande vie, fréquente les salons mondains et se forge de solides relations politiques. Habitué de l’hôtel du Palais, il se rend régulièrement à Biarritz avec sa famille.

Impliqué dans plusieurs affaires de fraudes et de délits, il est bien connu des forces de police. Arrêté, il est libéré aussitôt pour raisons médicales.
Son procès n’aura jamais lieu.

Le 8 janvier 1934, on retrouve Stavisky dans un chalet de Chamonix avec une balle dans la tête. Il succombe pendant son transport à l’hôpital. Les circonstances de sa mort demeurent éminemment troubles : assassinat ou suicide ?

Le Canard enchaîné tranchera, avec l’un de ses titres les plus célèbres: « Stavisky se suicide d’un coup de revolver… qui lui a été tiré à bout portant. » Ainsi l’opinion publique soupçonne-t- elle des politiques d’avoir fait assassiner l’escroc pour empêcher la dénonciation de ses complices.

L’enquête, menée par la section financière du parquet de Paris, permet de découvrir les nombreuses relations entretenues par l’escroc dans les milieux de la police, de la presse et de la justice. L’opinion publique soupçonne les politiques d’avoir fait assassiner l’escroc pour éviter qu’il ne parle.

Une manifestation est organisée devant la Chambre des Députés le 6 février 1934. Elle tourne à l’émeute, faisant de nombreux morts et blessés. D’autres manifestations sont organisées qui conduisent à la chute du gouvernement.
Les auteurs du livre essaient d’élucider l’affaire en reprenant les faits de manière chronologique.

Un livre à lire comme un grand roman de série noire, qui lève le voile sur les dessous d’un scandale et sur la personnalité d’un escroc de la finance … un Bernard Madoff avant l’heure.  🙂

Retrouvez ce livre dans tous les bonnes libraries du Pays Basque et sur http://www.atlantica.fr/livre/22103/L_affaire_Stavisky

 

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !