Biarritz & la mode par Nathalie Beau de Loménie

Biarritz, une station balnéaire à la mode

Comment ce typique port de pêcheurs posé sur la côte atlantique face aux rouleaux des vagues et de ses plages immenses de sable fin est-il devenu au fil des années depuis le 19ème siècle une station réputée pour son raffinement et son élégance ?

En étant à la mode par la mode !

L’auteur de ce livre

Nathalie Beau de Loménie, a merveilleusement décrit l’histoire des maisons de couture dans son ouvrage paru récemment aux éditions « atlantica ». On y retrouve des anecdotes mais aussi des photos et illustrations de l’époque.
Elle-même petite-fille de la couturière Germaine Long-Savigny qui a créé sa propre maison à Biarritz et fille de Michèle Long-Savigny, styliste et mannequin.
Nathalie Beau de Loménie raconte avec passion les relations étroites et affectives entre Biarritz et la mode …

Biarritz, lancée par les « People » du 19ème siècle

Napoleon III et son épouse, l’Impératrice Eugénie, font de Biarritz leur lieu privilégié étant attiré par la renommée de cette station balnéaire pour le bienfait des bains de mer. L’aristocratie européenne suivra leur exemple.

En effet, la santé de Louis-Napoléon Bonaparte, élu premier Président de la République au suffrage universel en 1848 et Empereur Napoléon III en 1852 est fragile à partir des années 1860.

Son épouse l’Impératrice Eugénie choisit donc la station balnéaire de Biarritz, réputée pour ses bains de mer, pour profiter de son climat et de son iode réconfortante.

Très vite, l’aristocratie européenne suivit leur exemple ce qui fit de cette modeste commune du pays basque français le fleuron des villes où il fallait être. LA PLACE TO BE.

Les « People » de l’époque, relayés par les Britanniques et les adeptes de l’Art Déco au début du 20ème siècle lancèrent l’image élitiste et raffinée de Biarritz avec ses constructions du Casino, de l’Hôtel de ville, des Hôtels et des villas de bord de mer.

Biarritz, et les maisons de haute couture

Comme un aimant, cette aristocratie attire les couturiers qui répondent aux besoins vestimentaires de cette noble clientèle. Les plus prestigieuses maisons de haute couture seront ainsi présentes à Biarritz.

Parmi les plus réputées retenons des marques internationales telles que Rochas, Hermès, Lanvin, les enfants du pays basque espagnol Cristobal Balenciaga et Paco Rabanne, Courrèges, Mademoiselle Gabrielle, une jeune modiste qui se fera appeler Chanel, Poiret … Ces Maisons se pressaient toutes d’habiller sur place une clientèle qui participaient à des fêtes luxueuses et recherchaient des tenues « chic » et « glamour ».

La concurrence et l’esprit festif engendrent des manifestations mondaines qui participent à la promotion à la fois de la ville de Biarritz et des couturiers. Citons le concours de char sur la plage, l’élection de la reine de Biarritz ou le concours de maillot de bains.

Jusqu’a aujourd’hui Biarritz a fait éclore bien d’autres créateurs, ils ont contribué à valoriser l’image d’exception du Pays basque.

Vous saviez qu’une célèbre mercerie est née à Biarritz ?

La mercerie Charlotte s’installe en 1930 au 3 avenue Victor-Hugo à Biarritz. Elle fournissait les 15 ateliers de haute couture de l’époque.

Transférée dans les années 1950 à Paris dans le quartier des Halles au centre de Paris, elle est reprise en 1978 par une apprentie mercière des ateliers de Biarritz qui fait évoluer l’activité vers de nouvelles tendances.

En 2013, il y a seulement deux ans, la réouverture des Halles rénovées permet à la boutique de trouver un nouveau repreneur pour prendre la suite de cette institution de Biarritz. Si vous avez un vêtement à faire réparer, faut pas hésiter 😉

Je conseille ce beau livre à tous les amoureux de la mode et de Biarritz … Une mine d’or.

Prix: 28.00 €
Format: 170×240 – 280 pages
Parution : 26/06/2015
ISBN: 9782758805205

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !