Nous avons interrogé Christophe Seiller, le Responsable d’EuroSIMA cluster. 

A l’origine, il s’agissait juste de “SIMA”, Surf Industry Manufacturers Association – www.sima.com, une association des fabricants de l’industrie du surf née aux Etats Unis, au début des années 90. Cette alliance a été créée lorsque les marques leaders américaines de glisse ont senti la nécessité de maîtriser l’engouement et l’explosion de ce marché en constante évolution.
Fédérer, défendre, promouvoir, éduquer et innover sont les maîtres mots de cette union d’envergure. Quelques années plus tard, les marques leaders Européennes souhaitent suivre le même chemin, s’inspirant du modèle américain et créent “l’euroSIMA” en 1999.
logo-eurosima

Fort de son succès, en 2005 EuroSIMA s’ouvre à l’ensemble des entreprises de la filière « board sports », le surf, le snowboard et le skate et créé sa « Mountain Division ». Depuis, de nombreuses actions ont vu le jour dans le secteur de la  glisse et l’EuroSIMA est aujourd’hui reconnue comme l’association européenne des industriels des sports de glisse.

En 2008, l’association intègre « EuroSIMA Cluster » qui met en réseau les acteurs privés et publics et contribue à la promotion et au développement de la filière glisse en Aquitaine. Ce rapprochement public-privé permet à l’EuroSIMA d’étendre considérablement son champ d’actions dans des domaines tels que l’innovation et la Recherche&Developpement, la formation et l’emploi, le développement durable et les ressources économiques. Aujourd’hui EuroSIMA, c’est 180 membres actifs, 122 marques 58 prestataires de services… un beau parcours.
 
Christophe Seiller fait partie de l’équipe exécutive et il aime l’action;
Que ce soit des sports individuels ou collectifs, il ne peut pas s’en passer, c’est une question d’équilibre. Ses traits de caractère : l’endurance et la ténacité … bref il ne lâche rien!
Alors, Christophe …
 
Si vous deviez résumer votre pays basque en 3 mots
Océan – Nature – Tradition

Fermez les yeux… quel est le son qui vous vient à l’esprit quand on vous dit « pays basque » ?
Le son des vagues se brisant sur les rochers

L’image ? Le goût ?
La route de la Corniche entre verdure, falaises et océan et pour le goût : le piquant du Piment d’Espelette !

Qu’est-ce qui vous éloigne du pays basque ?
Les déplacements professionnels trop nombreux, et le retour en famille en Alsace.

Qu’est-ce qui vous y ramène ?
J’ai l’impression d’étouffer lorsque je m’éloigne de la côte basco-landaise : de ses plages, des montagnes et du paysage apaisant.
Un besoin viscéral de revenir au plus vite à chaque départ !

Quel est l’endroit le plus lointain/inattendu ou vous avez trouvé une trace du pays basque ?
L’endroit le plus lointain serait les Etats-Unis, et notamment en Floride, ou la culture basque était étonnement présente et préservée.

Votre plus belle découverte au pays basque?
Les petits villages typiques et les discussions avec les locaux.

Votre plus belle ballade au pays basque?
Le sentier du littoral, le long de la Corniche en Sud Pays Basque.

Votre plus beau souvenir?
Lorsque j’ai accueilli mon père pour la première fois au Pays Basque et que j’ai pris le temps de lui fait découvrir mes endroits préférés.
Il a été conquis immédiatement, et il est revenu dès que possible à partir de ce moment-là jusqu’à son décès en 2003.

L’endroit du pays basque qu’il vous reste à découvrir ?
Je ne connais pas assez bien la montagne pyrénéenne du côté basque.

Les bonnes adresses de Christophe Seiller:

Votre restaurant préféré ?
Difficile d’en choisir qu’un seul !
Cafe Cosi à Biarritz, Nori Boy à Anglet, Ttipia Bayonne

Votre épicerie ou producteur local préféré ?
J’aime aller aux Halles d’Anglet

Votre lieu de vie diurne préféré?
La plage de Cenitz à Guéthary, et celle du centre à Bidart pour un surf!
Pour les paysages : les routes du Pays Basque intérieur en ballade à moto 🙂

Votre lieu de vie nocturne préféré?
Le Bar Basque ou le Bar Jean à Biarritz.

J’aime beaucoup l’Atabal pour sa programmation très large.

Votre boutique préférée ? 
Kick Ass à Biarritz, Helder Supply Store à Biarritz

Votre créateur/créatrice préféré(e) au pays basque?
Damien Leloup (Kick Ass), Marine Labarta (Cetus Biarritz), Thomas Renaud (Combhard / Wetty)

Votre coup de cœur de la région ? 
« La Fête de la Corniche » via l’implication de Surfrider Foundation, qui rend accessible à tous ce magnifique bout de territoire, l’espace d’un week-end.

Des projets? Avez-vous envie de les partager? 
Faire le tour du Pays Basque à moto avec des amis. Découvrir d’une façon différente l’intérieur et la côte du Pays Basque à moto.

Notre dernière question :
Celle qu’on ne vous a pas posée et à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Pourquoi avoir choisi de rester au Pays Basque après vos études ?

Parce que cette région possède tous les atouts possibles, que j’ai eu l’opportunité d’y rencontrer des gens du monde entier, de cultures différentes, d’y commencer ma carrière professionnelle, et d’y fonder ma famille.

Mes enfants sont nés à Bayonne. Je crois qu’on se sent chez soi où se trouvent vos enfants. Je me sens chez moi sur la côte basco-landaise.

Merci Christophe et à bientôt!

 

 

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !