S’il existe aujourd’hui de nombreuses marques sur le marché du linge basque, il ne reste cependant que trois tisserands qui peuvent fièrement revendiquer l’origine garantie de leurs toiles.

Dans un précèdent article, nous vous avons d’ailleurs déjà présenté l’un d’entre eux : Lartigue 1910, un linge basque 100% local 

Découvrez aujourd’hui, ces trois derniers tisserands de linge basque, leur histoire et leur parcours pour revendiquer l’origine de leur tissage.

L’origine du linge basque

Vous connaissez certainement de nombreuses marques qui proposent des produits d’inspiration basque. Cependant, pour être garanti d’origine, le linge basque doit être tissé dans une zone géographique bien précise, les Basses Pyrénées (Pyrénées Atlantiques). Cette zone fut définie à l’époque par le syndicat des tisseurs de linge basque.mantes à boeufsPour bien comprendre, il faut remonter l’histoire. Au commencement, le linge basque était 100% constitué de lin, il servait à protéger les animaux des parasites (mouches, et autres insectes), on parlait alors de mante à boeuf.

Le Béarn et le Pays-Basque étaient alors des zones géographiques au climat propice à la culture du lin. Il était alors présent dans les champs, les vallées de la région. Ce qui permettait aux agriculteurs d’utiliser cette matière noble pour le tissage. Puis ce tissu trouva sa place dans la maison et c’est ainsi qu’est né le linge de table basque avec ses 7 rayures symbolisant les 7 provinces basques.

Très vite de nombreux tisserands se sont installés et ont commencé à commercialiser le linge basque. En 1953, ils créaient le syndicat des tisseurs de linge basque regroupant une quinzaine de tissages, reparties entre le Béarn et le Pays-Basque.

Tissage Moutet, Ona Tiss et Lartigue 1910, les derniers tisserands de linge basque

Vous connaissez certainement de nombreuses entreprises qui proposent du linge basque. Cependant, il faut savoir qu’il n’en reste plus que trois à créer et tisser du linge basque dans le Béarn et/ou le Pays-Basque.

Tissage Moutet, le tisserand de Jacquard

Véritable tisserand de linge basque à Orthez, en Béarn, Depuis 1919, les tissages Moutet tissent avec passion du linge de maison de qualité. Pour sortir des traditionnelles mantes à boeufs, la marque à été la première à utiliser la technique du “Jacquard” pour créer des collections uniques, modernes et colorées.tissage moutetVisitez le site internet de Tissage Moutet : www.tissage-moutet.com

Ona Tiss, le tissage traditionnel

En 1949 est née l’entreprise Ona Tiss. A l’origine ce tisserand proposait de la toile à espadrilles et du linge d’office. Dans les années 1980, l’entreprise s’ouvre au marché du linge de maison et propose une collection plus approfondie.
ona tiss
Visitez le site internet de Ona Tiss : www.onatiss.fr

Lartigue 1910, le linge basque revisité

Avec ses 30 modèles de toile basque, Lartigue 1910 propose du linge de maison alliant couleurs, élégance et originalité, une collection conçue pour tous les goûts et tous les styles d’intérieur.

Tous les articles sont « garantis d’origine », puisque tissés et confectionnés sur place dans les ateliers de Bidos et d’Ascain, avec des fibres naturelles nobles, dans le respect des traditions.lartigue 1910Visitez le site internet de Lartigue 1910 : www.lartigue1910.com

Les derniers tisserands de linge basque à la conquête de l’IGP

La loi sur la consommation portée par Benoît Hamon et votée le 17 mars 2014 prévoit l’extension des indications géographiques aux produits manufacturés. Jusqu’alors, seules les productions agricoles pouvaient obtenir une IGP ou une AOP. Les entreprises labellisées pourront ainsi mieux défendre leur savoir-faire ancestral, notamment à l’export.

Les producteurs de linge basque entendent bien se battre pour obtenir l’IGP, un outil indispensable pour défendre la production locale, face à une concurrence étrangère toujours plus virulente.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !