Ondarroa est une petite ville de bord de mer, située dans la commune de Biscaye, surtout connue pour son port de pêche, l’un des plus importants de la région

Elle fait partie de la communauté autonome du Pays Basque espagnol. Son nom vient de ondar pour sable et ahoa pour bouche d’où le nom de « bouche de sable » qui lui est également donné. Mais il existe aussi une autre interprétation. Ainsi, le nom d’Ondarroa pourrait venir d’Ondarrola, soit ola pour vague accompagné d’un suffixe désignant l’abondance. Le nom signifierait alors « banc de sable ». « Bouche de sable » ou « banc de sable » peu importe, ce que l’on retirera de ces deux étymologies c’est que celles-ci ont été inspirées par le relief d’Ondarroa et sa géologie.
Ondarroa-paysbasque-patrimoine
En effet, la ville d’Ondarroa, placée à l’embouchure de la rivière Artibai, est située sur un terrain accidenté aux falaises abruptes. L’une d’elle en particulier se distingue des autres, c’est la Peña del Fraile ou Rocher du Moine. Les falaises comportent des flyschs. Les flyschs composés de grès et de schistes argileux, sont des dépôts marins qui se sont formés en même temps que les montagnes, en bassin profond. Ils résultent de la défragmentation de la roche sous l’eau. Ces ensembles de roches d’origine sédimentaire, qui répètent le même motif, sont de véritables trésors naturels.
ondarroa-paysbasque-balade-iles
Un autre attrait d’Ondarroa, c’est son cœur historique, composé de maisons du moyen-âge, et de rues étroites et pentues. Pour traverser la rivière Artibai et se rendre dans la vieille ville, il faudra emprunter le plus ancien pont de la ville, le Puente Viejo bâti en 1795. Celui-ci est venu remplacer un pont plus ancien datant du XIVème siècle, qui était alors l’un des premiers à pouvoir se lever afin de permettre aux navires de se frayer un passage. Au cours de la balade, il est conseillé de faire une halte devant la vieille tour de Likona datant du XVème siècle, avant de se rendre jusqu’à l’église gothique Santa Maria, datant de 1462. Faite de pierre de taille et de gré, ce petit bijou à la décoration intérieure soignée, comprend un alignement de 12 figures sculptées, le Kortxeleko-Mamuak, qui correspond à une représentation de la suite d’une cour royale. Enfin, la mairie de la ville à la façade toscane si singulière qui détonne par rapport à l’architecture environnante, vaut particulièrement le détour. Après cette visite, il ne restera plus alors qu’à aller faire un tour sur la plage d’Arrigori.
Ondarroa-paysbasque-vintageAu moment de faire une pause repas, pourquoi ne pas faire un tour au restaurant Asador Erretegi Jose Manuel
Ce restaurant à la cuisine simple, se distingue par la qualité de ses mets premiers choix, la fraicheur de ses palourdes, ses poissons grillés, merlu, dorade ou lotte ou encore ses joues de colin à la sauce Biscaye. Mais que les amateurs de viande se rassurent, le restaurant peut proposer pour les plus gourmands et affamés, un steak de 1 kg grillé qui peut être mangé seul ou à deux.
Ondarroa-paysbasque-palourdeEnfin, si par chance, le visiteur se trouve dans la ville, l’été durant les fêtes de l’Assomption, alors il pourra participer à une fête typique, l’ « Andramaxak ». Se déroulant du 14 au 17 août, celle-ci débute par la descente du Leokadi, un personnage très populaire dans la région, et se termine par le « Jour du Marin » où tous les participants à la fête sont vêtus de tenues de pêcheurs.
Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !