Le parc de Pagoeta tire son nom de la langue basque, Pagoeta signifiant lieu de hêtres.

Créé officiellement le 29 septembre 1998, il est situé dans le nord de la péninsule ibérique, dans la province du Guipuscoa, communauté autonome du Pays-Basque en Espagne. D’une superficie de 1335 hectares, il s’étend sur les territoires municipaux d’Aia, de Zarautz et de Zestoa.
Pagoeta-parc naturel - navarre 2

Son mont, qui est devenu l’emblème du parc, s’élève à 678 mètres d’altitude. Il s’agit de l’un des contreforts septentrionaux du massif d’Emio-Gatzume. Celui-ci domine les hameaux d’Aia et Laurgain et une campagne composée de fermes typiquement basques. Il est situé également à seulement à 10 kilomètres des villes côtières de Zarautz et d’Orio.

Les origines de la présence humaine sur ce parc remonte à la préhistoire comme en atteste les multiples vestiges que sont les dolmens situés sur Otagain, Olarteta et Zaingo, les tumulus sur Muzin et Arreta et les gisements des grottes d’Erratia et d’Amalda.

Ce parc se distingue par sa faune et sa flore particulièrement riches. C’est ici que l’on retrouve les races typiques que sont la vache betizu et le cheval pottoka mais aussi des espèces menacées d’extinction comme l’alimoche, le glis glis, le faucon pèlerin, l’accipitridae européen et la culebrera européen. D’autres animaux plus communs sont également présents comme des chevreuils, des sangliers et des chats sauvages.

Du côté de la flore, les bois sont peuplés de hêtres qui peuvent parfois mesurer plus de 40 mètres de haut mais également d’ifs, de sapins rouges et de chênes américains.

Pagoeta-parc naturel - navarre 3

Véritable trésor du Pays-Basque, le parc naturel de Pagoeta est une vitrine de la région. Sa préservation est d’autant plus capitale. Situés dans une ferme basque datant du XVème siècle, l’école de la nature et le centre de visiteurs veillent à la conservation du patrimoine basque dont font partie les parcs naturels et à la transmission de sa culture.

Le musée du Parketxe Iturraran, accessible au prix de 1 euros par adulte et 0,50 euros par enfant, présente les différents écosystèmes locaux.
Celui-ci est ouvert entre octobre et juin, du mardi au dimanche, de 10 h 00 à 14 h 00 et de juillet à septembre, du mardi au vendredi, de 10 h 00 à 14 h 00 et de 16 h 30 à 18 h 30, les samedis et dimanches, ouverture de 10 h 00 à 14 h 00.

L’un des plus connus est le grand jardin botanique qui entoure la ferme d’Iturraran. S’étendant sur 10 hectares, ce jardin créé en 1986 regroupe plus de 4000 plantes venant du monde entier.

Le visiteur y retrouve des plantes et des arbres typiques de la région, chêne, châtaignier, frêne, aulne et des espèces importées comme le chêne américain, cité plus haut. La visite est particulièrement conseillée au printemps. Durant cette saison, l’explosion des formes et des couleurs a de quoi séduire tous les publics, adultes et enfants.

Le complexe ferromeunier d’Agorregi avec sa forge datant du XVème siècle et son moulin toujours en fonctionnement, et les glacières montrant les techniques de conservation par le froid, font partie des curiosités à voir au même titre que l’exposition ethnographique sur la vie dans les fermes basques.

Enfin, pour admirer la beauté des lieux et la nature, rien de tel qu’une promenade sur les chemins de randonnées balisés qui parsèment le parc et lorsque le ventre crie famine, plusieurs aires équipées de tables permettent de s’arrêter pour une pause repas.

Le parc naturel de Pagoeta est un lieu idéal pour passer une bonne journée en famille.

Bonne ballade à vous, et n’hésitez pas à nous faire partager vos expériences!
Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !