Chemin de halage Bayonne-Ustaritz

Le halage est l’ancêtre de l’autoroute certes fluvial mais qui était moins encombré!
Avant l’invention des moteurs de bateaux, et pour pallier l’absence de voiles impossibles sur tous les engins, les péniches qui transportaient des matières premières et tous matériaux étaient tractées le long des fleuves par les mariniers eux-mêmes, des animaux tels des chevaux, des ânes ou des mulets et enfin par des machines telles des tracteurs.

Evidemment, le halage nécessitait un chemin dégagé et hors d’eau qui longeait la berge des voies d’eau où se trouvaient les péniches. Ce chemin est appelé « chemin de halage ».
Le_chemin_de_halage_parking_la_floride

La Nive

Entre Biarritz et Ustaritz coule la Nive.
Cette rivière est constituée près de Saint-Jean-Pied-de-Port, village emblématique du pays basque français. La Nive frôle les 80 kilomètres et est l’affluent de l’Adour qu’elle rejoint à la hauteur de Bayonne qui s’est développée à cet endroit.

Le rôle actuel de ce chemin de halage

Les moteurs ont fait disparaître l’utilité des chemins de halage si romantique même si le travail était dur et pénible.
Actuellement le chemin de halage est accessible à tout le monde et permet aux estivants comme aux habitants de la région de se promener le week-end et pendant les vacances et de découvrir des paysages splendides et de flâner quand le temps le permet.
Pour en profiter, il suffit de longer la rive gauche de la Nive sur plus de 11 kilomètres entre Ustaritz et Bayonne aller et retour soit 22 kilomètres en tout.

Equipements et activités

Des bancs, tables de pique-nique et barres de sport pour les joggeurs et marcheurs sportifs sont disposés tout le long du chemin.
3 points d’eau potable permettent de boire à volonté. De multiples parkings sont situés tout le long du chemin et permettent d’accéder aisément au chemin en garant sa voiture sans gêner l’environnement.

Merveilles à découvrir

Tout au long de ce chemin de halage, vous rencontrerez sites et constructions rappelant la vocation et l’activité de ce Chemin.

Le seuil d’Haitze : un barrage construit pour bloquer les entrées d’eau de la mer
Le four à chaux de Lurxurieta : il a un double rôle, expliquer la fabrication de la chaux et ofrir un point d’eau potable
La ferme de Portuberria : l’ancien point de chargement et de déchargement des marchandises au temps où la Nive servait de navigation fluviale
La passerelle de Portuberria, construite au début des années 2000, relie Ustaritz et Villefranque
Le Pont Blanc relie, lui, la plaine d’Ansot et le lieu-dit la Floride

La Plaine d’Ansot : zone naturelle protégée de 100 hectares située près de Bayonne. Sa vocation est de donner aux visiteurs la possibilité de découvrir les écosystèmes spécifiques aux zones humides.
Des sentiers pédagogiques ont été créés selon des thèmes naturels : écologie, faune, flore, eau, vie dans les Barthes.  Au cœur de la plaine, la Maison des Barthes propose diverses activités pédagogiques : information, expositions permanente et temporaire sur le site lui-même (sentiers, système des barthes), et sur l’environnement et le développement durable en général.
L’accès de la Plaine d’Ansot se fait par le Pont Blanc, à pied ou à vélo uniquement.
Ce pôle environnemental et patrimonial est classé Espace Naturel Sensible. Il accueille le grand public mais aussi les scolaires, étudiants et naturalistes dans le cadre d’actions d’éducation à la nature.

Cliquez sur "j'aime" pour rester connecté et être informé de nos actualités !